Existe uma nova versão disponível da Last.fm, sendo assim, para manter tudo funcionando perfeitamente, recarregue o site.

Biografia

  • Data de nascimento

    1 Dezembro 1978 (idade 38)

Nosfell, né le 1er décembre 1978 à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis, est un musicien de rock français ou un groupe lorsqu'il est accompagné du violoncelliste Pierre Lebourgeois.

Son nom complet est Labyala Fela Da Jawid Fel qui signifie « celui qui marche et qui guérit »
Originaire d'Île-de-France, ancien étudiant en langues orientales et ancien caviste, Nosfell gagne la reconnaissance lors de concerts, aussi bien dans l'espace intimiste du cabaret Run-ar-puns que devant le public de l'Olympia (en première partie du groupe Tryo) et même au Parc des Princes (première partie des Red Hot Chili Peppers et des Pixies) ou par la suite du public des festivals des Vieilles Charrues, Rock en Seine, ou du Festival Indétendances organisé à Paris-Plage à l'été 2005. Lors du Printemps de Bourges, il obtient le prix « Attention talent scène ». Après Khayidilo, enregistrements en groupe aux humeurs rythmées, le premier album Pomaïe Klokochazia balek sort en 2004 et est auto-produit et auto-distribué avant de faire l'objet d'un contrat avec le label indépendant V2 Music (qui ne prend en charge que les aspects logistiques). En contraste avec les essais précédents, l'album est sensiblement épuré et entremêle des sons, des phrases musicales à l'aide d'une guitare et de sampleurs. Quelques morceaux très riches harmoniquement évoquent avec grandiloquence la puissance mythique de son univers imaginaire : Klokochazia.

Nosfell se déclare être un conteur. Introduction à son monde, l'album musical Pomaïe Klokochazia balek évoque ce que dégagent les êtres qui le peuplent : le vieux Shaünipul, employé en pertes d’idées que plus personne n’écoute et qui, sur la fin de sa vie, cherche ce qui lui rendra sa crédibilité. L’histoire impossible de Blewkhz Gowz - le septième fils du roi Stevgak, maître de Chimdega - et de Milenaz, celle qui fit couler du bout de ses doigts la sève dont se nourrissent les enfants de Windaklo (Children of Windaklo). Celui encore qui, pensant être pénétré du Mandamaz (cette faculté à ne pas avoir besoin d’essayer pour réussir) trahit tour à tour ses proches, pour finalement sombrer dans la folie et dans l’oubli.

Sa voix est d'une aisance remarquable et revêt la profondeur grave du chant tribal aussi bien que la subtilité funambulesque d'une voix d'enfant, il donne l'impression d'être "possédé" successivement par les différentes entités qui composent Klokochazia et qui s'expriment à travers lui tant le changement peut être saisissant. Son jeu de guitare dont la virtuosité évoque Ben Harper, est habité par une nouveauté réellement surprenante et fait naître des mélodies étranges mais cohérentes. Les influences se bousculent sans qu'aucune d'elles apparaissent comme véritablement dominante : le blues, le folk, le funk, la musique africaine, le scat, le human beatbox, etc.

L'un des aspects les plus originals du travail de cet artiste est l'utilisation du Klokobetz. Langue inventée aux sonorités riches dont la structure s'inspire notamment du japonais ou de l'allemand. Elle alterne dans ses chansons avec l'anglais et fait partie du mythe de Klokochazia dans la magie duquel elle permet une immersion plus profonde. Le public ne comprend pas cette langue, mais elle se mêle harmonieusement aux inflexions musicales du chanteur qui l'utilise, de son propre aveu, pour « susciter l'humain », un langage suprêmement universel donc, qui s'appuie sur la musique et vice-versa. Il existe une syntaxe tout aussi évocatrice de cette langue, que l'on peut rencontrer dans son album pomaïe Klokochazia balek : les caractères n'évoquent rien de connu mais se déroulent harmonieusement sous le regard et semblent effectivement avoir un sens, à moitié révélé par leur seule forme.

Son deuxième album, Kälin bla lemsnit dünfel labyanit est sorti le 23 octobre 2006 et comporte une participation de Bertrand Belin. Cet album sonne plus "sombre" que le précédent. Également, Nosfell y chante pour la première fois en français sur deux chansons.

Editar esta wiki

Não quer ver os anúncios? Assine agora

Links externos

API Calls