Playing via Spotify Playing via YouTube
Skip to YouTube video

Loading player…

Scrobble from Spotify?

Connect your Spotify account to your Last.fm account and scrobble everything you listen to, from any Spotify app on any device or platform.

Connect to Spotify

Dismiss

A new version of Last.fm is available, to keep everything running smoothly, please reload the site.

Lyrics

Quand le temps te paraît lourd, que les soucis se ramènent
Sache que la vie est trop courte
Alors viens, on t'emmène
Là où y'a de l'espoir à la demande
On te sort la chicha et te sert le thé à la menthe
Quand le temps te paraît lourd, que les soucis se ramènent
Sache que la vie est trop courte
Alors viens, on t'emmène
Là où y'a de l'espoir à la demande
On te sort la chicha et te sert le thé à la menthe

Offensé ma rime, mes remords veulent enfoncer ma mine
J'veux une belle mort pour compenser ma vie
J'ai pensé qu'à fuir, qu'à suivre mes doutes
Le temps se calcine, j'espère que la nuit m'écoute
Oui, j'écourte mes rêves, c'est le sommeil d'un fou
Mes couplets ne sont pas tombés dans l'oreille d'un jour
J'suis dans le vent, lourd, j'attends le souffle de l'ange
J'ai écrit "normal, c'est le jour de l'encre" (c'est triste)
Je t'emmène où je combats, mes peines m'appellent
Déclare-lui ta flamme avant qu'une larme l'éteigne
J'ai la haine, ma seule arme le savoir
Suicidaire, j'ai de la veine comme une larme de rasoir
La vie enterre nos rêves, nous, on en perd nos lettres
Nos mots, j'crois en l'Homme comme au Père Noël
J'ai trop de mal être, pourquoi apporter des palettes
Ils ont mis une planète dans le thermomètre, c'est chaud

Lyrics continue below...

Don't want to see ads? Upgrade Now

Quand le temps te paraît lourd, que les soucis se ramènent
Sache que la vie est trop courte
Alors viens, on t'emmène
Là où y'a de l'espoir à la demande
On te sort la chicha et te sert le thé à la menthe
Quand le temps te paraît lourd, que les soucis se ramènent
Sache que la vie est trop courte
Alors viens, on t'emmène
Là où y'a de l'espoir à la demande
On te sort la chicha et te sert le thé à la menthe

Viens là où la tristesse et le peu de richesse sont affichés
Où la peine se dissipe dans la fumée d'une chicha
Là où ça triche pour devenir riche, yeah
Là où Ibliss a le physique d'un seum, yah de riches
Alors au crépuscule, chacun quitte son toit
Pour remplir ce frigo qui nous fait des doigts
Tant de dégâts dans les têtes et les cœurs
Irrévocablement présumé coupable, comme Yvan Colonna
Mental couteau-suisse, à l'aise partout, plutôt nulle part
L'estomac draguant toujours la plus grosse part
Les yeux pistant gauche, droite
Le corps esquivant les mauvais contacts
On danse dans la jungle aux sons des boum-tchac
Allez suis-nous dans l'enfer du décor
Dans l'enfer des décombres
On se met au vert en fumant la bombe
L'âme balafrée comme si mon cousin
On rêve de se barrer d'ici, j'avais pas de rêve, douceur et poussière

Quand le temps te paraît lourd, que les soucis se ramènent
Sache que la vie est trop courte
Alors viens, on t'emmène
Là où y'a de l'espoir à la demande
On te sort la chicha et te sert le thé à la menthe
Quand le temps te paraît lourd, que les soucis se ramènent
Sache que la vie est trop courte
Alors viens, on t'emmène
Là où y'a de l'espoir à la demande
On te sort la chicha et te sert le thé à la menthe

Un homme averti en vaut deux, deux hommes en détresse en valent six
Et si tu m'vois fermer les yeux, s'transformer plein en vers six
Combien ont eu le cœur brisé à cause d'une bohème?
Combien pour connaître l'évasion ont besoin d'être bohème?
Je sais, tu rêves d'atteindre tes rêves
De monter sur le bonheur et de ne plus lâcher les rênes
On veut partir, connaître les mêmes histoires qu'au ciné
Mais quand on n'a pas d'argent, on s'contente d'imaginer
Augmente le son, on est venu te mettre bien
On transforme la couronne en sable caribéen
127 larmes sorties tout droit du chapeau
On vient mettre ta claustrophobie d'espoir dans un château
Les soucis on les bouffe, la misère on l'étouffe
Un soin pour te détendre, alors pose ton cul sur le pouf
Moi j'ai la haine, jusqu'au fond de mes boyaux
J'veux atteindre les nuages come une frappe de Taiwo

Quand le temps te paraît lourd, que les soucis se ramènent
Sache que la vie est trop courte
Alors viens, on t'emmène
Là où y'a de l'espoir à la demande
On te sort la chicha et te sert le thé à la menthe
Quand le temps te paraît lourd, que les soucis se ramènent
Sache que la vie est trop courte
Alors viens, on t'emmène
Là où y'a de l'espoir à la demande
On te sort la chicha et te sert le thé à la menthe

Don't want to see ads? Upgrade Now

Features

API Calls