Playing via Spotify Playing via YouTube
Skip to YouTube video

Loading player…

Scrobble from Spotify?

Connect your Spotify account to your Last.fm account and scrobble everything you listen to, from any Spotify app on any device or platform.

Connect to Spotify

Dismiss

A new version of Last.fm is available, to keep everything running smoothly, please reload the site.

Sur le cœur - Lyrics

J'aime me balader sur la capitale avec une arme
Je suis pas un homme, je suis un animal avec une âme
Ma rage est incurable, ils m'ont rejeté l'ordonnance
Ma patience s'arrête là où mon "mange tes morts!" commence
J'étais nul en dictée, mon orthographe me crame
Si tu baises pas, improvise toi photographe de charme
Je suis pas MC, je suis un prof' d'histoire
Les rues et les cités de ma ville sont les universités de ma vie

À l'école de la rue, t'es ton propre teacher
La musique de nos grands frères est
devenue celle de vos petites sœurs
Le rap s'écoute avec les oreilles pas avec la bouche
Jhon Rachid vous l'a dit sur Twitter
Que les couilles il ne suffit pas
de les arroser pour qu'elles poussent
Qu'il faut pas avoir peur de tâcher son t-shirt (tee-shirt)
Parce que la rue ça éclabousse (bwrah)
Car la rue ça rime avec la brousse
Et c'est les flics aux trousses, que je vous livre mon nouveau cru,
Je préfère habiter le trou du cul du monde qu'un monde de trou du cul
Le rap va mal, personne s'en préoccupe,
Crois-tu que le rêve d'un jaguar c'est un blouson en peau de pute?
Jantes Cragar sur Ford Mustang
Je suis un cerveau comme Krang, rien ne m'amuse
Tangue, entre bien et mal
Scarifié je suis pas le gendre idéal
Ils veulent me calcifier la glande pinéale
Rien n'est falsifié, tu cherches le gang? il est àl
Abracadabra, on t'braque un novice,
Au Canada le cannabis n'est plus substance illégale
Toi me fais pas la bise
Tu me dois des thunes alors compte bien
Tous les week-end t'as un rhume colombien
Arrête de te taper, t'as plus de cernes que de seins
Tout est là cous', de la Chivas Regal à la Clicquot Ponsardin
Je recherche deux-trois vegans pour brouter la pelouse de mon jardin
Je serai jamais un esclave du matin
Nique Balmain, nique Cardin, je mets du Polo Sport
Et je maîtrise l'horror-core, comme Gravediggaz,
Je fais rire comme Pennywise
On combattra le racisme qu'avec le métissage

La rime est grivoise, personne ne m'apprivoise
Mes barlous viennent me voir à Phuket pour leur pèlerinage,
Je suis un gros rapia, mais jamais bu de Villageoise,
Pour apprécier l'Olympia faut avoir fait la Bellevilloise
Calme ta oie-j, j'ai jamais bu de Romanée-Conti
T'as percé dans le rap quand t'as le public du Marais conquis
Les petits en ont marre des comptines du père Castor
Ils veulent des twerks hardcores avec Anne-Laure et Galmore
Egalement, on est dans l'égarement
J'ai un cerveau et une queue mais pas assez de sang
Pour alimenter les deux en même temps
Je me nutrifie avec leur sang
Je me bonifie avec le temps
Comme l'édifice d'Alex le Grand
Face au lion de Bazaria
Je les terrifie avec mon clan depuis l'époque de la Bavaria

Alors respecte la rime
Seth Guex ma gueule
Tes super-héros c'est les pompiers nan c'est pas les Marvel
C'est le next level
Saint-Ouen l'Aumône tieks
G'yeah

The realness, the realness
The realness, the realness
The realness, the realness

Writer(s): julien le bohec, nicolas salvadori

Similar Artists

Don't want to see ads? Subscribe now

API Calls