Playing via Spotify Playing via YouTube
Skip to YouTube video

Loading player…

Scrobble from Spotify?

Connect your Spotify account to your Last.fm account and scrobble everything you listen to, from any Spotify app on any device or platform.

Connect to Spotify

Dismiss

A new version of Last.fm is available, to keep everything running smoothly, please reload the site.

Paris street - Lyrics

J'ai des couplets à la fois impitoyables et loyaux
J'fais c'que j'veux d'la langue française j'écris des trucs incroyaux
Nombre de fans et ventes d'album, j'ai un des meilleurs ratios
J'allume la radio quand j'doute,
Je coupe quand j'ai mes mômes dans l'auto
Ma go se demande où j'étais hier soir, j'étais sur mon perchoir
J'écoutais cette instru pour la énième fois
Il suffit pas d'attendre son tour, le rap, c'est pas une tontine
Des rappeurs sur C8, j'me demande si c'est bon signe
Sale temps pour les lyrics mais j'suis pas né du dernier orage
Le public veut des personnages, des guéguerre et des gimmick
On a nos Macron, nos Drucker, nos Patrick Sebastien
On a des Mbappé, des Totti, des Diaby, des Eder
Un des rares job que tu peux faire même quand t'as pas eu l'bac
On a nos Estrosi, on a nos Jérôme Cahuzac
Les émissions rap français, faut écouter les bonnes
Sinon j’espère que t’aimes le reggaeton
Master en MCing, j'peux marcher la tête haute dans la street
Je vois des supporters me faire signe, ils me disent merci
J'encourage les jeunes loups mais pour être honnête
Je suis celui qu'il faut connaître si tu prétends t'y connaître

Amigo, j'crois que les flics m'ont flairé
Véritable parigot, mon Beretta, mon béret
Enragé car un bonhomme dit les choses comme il le pense
Naufragés sans océan, tous échoués en Île-de-France
Tous les jours, être le best des best
Tatoués parce que nos vies on en fait presque des fresques
Continuez, vous aurez peut-être les restes
Paris ça pue la street, té-ma la tête des guests

Boom bap de loubard, de la be-bom (de la be-bom)
C'est Paris sous les bombes, Paris sous les bombes
Ça ne s'efface pas, c'est sûr, ouais

Wack MC, ne viens pas m'indiquer le règlement
A ceux qui m'ont appris à rapper même indirectement
C'est un requiem, dis-leur qu'ils n’interviennent pas
Ils n'connaissent ni ABN ni mon 75.0 19ème
J'suis un spécimen rare,
En passe d'intégrer l’orchestre philharmonique de Vienne
J'bouge qu'avec d'inamovibles frères
La rue forme au ballon comme Chevtchenko au Dynamo Kiev
À ceux qui rappaient avant qu'je naisse
Sachez que ça s'tape toujours contre les jeunesses hitlériennes
Ça part en couille une énième fois
Et mes amis tout comme mes ennemis aiment ça
Une horde est derrière moi
Sans leur faire grande morale, j'leur donne l'envie d'entreprendre
J'ai Paris dans l'thorax, les Pouilles et l'Europe de l'Est dans le sang
L'impression que j'manque de temps
Une pression quotidienne comme un étranglement
Et je n'joue pas les caïds
Combien sont die en pilotant ?
Combien de traces sanguinolentes ?
Combien de cas d’emprisonnement à cause d'un calibre ?
Des inepties dans mon esprit
Épileptique, y'a toujours quelque chose qui me captive
Respecte les re-frè qui t'adulent, tous ceux qui pour toi ont d'l'estime
Faire croire que tu deales ne fera pas de toi un bon MC

Y'a écrit 9-5 sur la balance mais y'a pas d'balance dans l'9-5
Y'a que sur les plages de sable blanc qu'on laisse nos empreintes
J'vais t'raconter l'comble de la bonne sœur : c'est de vivre vierge et d'mourir en sainte
C'est simple, même une vierge peut t'faire un coup d'pute
D'mon temps pour une doudoune, tu t'prenais un coup d'cutter
Quatuor de découpeurs dans tes écouteurs
Quel tête aura ton fils ? Ça dépend de plein d'facteurs
C'est moi qui donne l'heure et la température
C'est au pied du mur qu'on voit les pots de peintures
Pour mes brigands, le sky est pur
Pour les migrants, l'escale est dure
J'grattais des rimes quand toi tu t'grattais l'cul
Mieux vaut une main pleine d'écus que deux mains pleines de merde
Veni, vidi, whisky, j'suis venu, j'ai bu, j'me rappelle plus
Comprends ma préférence pour le Perrier
Plus de punchlines qu'en conférence Berryer
J'ai des cicatrices, conséquences pour un guerrier
Le bail est noir, très noir comme les Béruriers

J'crois que les flics m'ont flairé
Véritable parigot, mon Beretta, mon béret
Enragé car un bonhomme dit les choses comme il le pense
Naufragés sans océan, tous échoués en Île-de-France
Tous les jours, être le best des best
Tatoués parce que nos vies, on en fait presque des fresques
Continuez, vous aurez peut-être les restes
Sinik, Flynt, Jazzy Bazz et Seth Gueks

Writer(s): ivan bruno-arbiser, johan ney, julien vuidard, mathieu wochenmayer, nicolas salvadori, thomas idir

Don't want to see ads? Subscribe now

API Calls