Playing via Spotify Playing via YouTube
Skip to YouTube video

Loading player…

Scrobble from Spotify?

Connect your Spotify account to your Last.fm account and scrobble everything you listen to, from any Spotify app on any device or platform.

Connect to Spotify

Dismiss

A new version of Last.fm is available, to keep everything running smoothly, please reload the site.

YUHI - Lyrics

Tous tes rappeurs sont floqu-floqués, quelle époque-poque
Parlent tous d'armes et de Glock Glock
Mais tout c'qu'ils font c'est te bloquer bloquer
Sur Twitter quand y'a embrouille
S'inventent des vies, jactent aux alentours
On retient les visages, c'est bizarre, on arrive ils décalent en douce
Bende fait pas que passer
Tu regrettes, fallait pas te casser (ouais)
Maintenant la porte est cadenassée
Mes gars t'passent du shit, passent de la c
J'me pavane dans mon torze-qua
On a la dalle, d'mande à Willy Costa
Fuck tes rappeurs pas audibles
Fuck Marine et fuck Sarkozy
Nique les politiques qui graillent sur l'dos d'nos darons
Que font-ils pour nous aider ?
(Rien, rien, rien, rien)
Les jeunes ont cassé leurs chaînes et construisent leurs propres maillons (bande d'enfoirés)
Beaucoup sont à Paris tout l'été

Y'a du pilon sous ma semelle, j'fais des biftons toute la semaine
En bas ça beef, je pense à la miff, j'veux du Vuitton pour ma sœurette (pour mes frérots)
J'ai l'peura pour protection, fais les ous' au tiekson
Maman s'pose beaucoup trop d'questions : j'ai pas d'travail mais un nouveau veston
Achète achète mon taga, j'ai le j'ai le stup
Arrête arrête ton blabla, fais-le, fais-le s'tu peux
Troisième she-fla j'suis khaled, ce soir j'suis pété les reufs
(ouais j'suis pété les reufs)
Alcoolisé j'suis pas un gars courtois
(j'suis pas un gars courtois, enfoiré)
J'me rappelle : j'ai jamais aimé les keufs (jamais, jamais)
Sauf qu'à l'époque, j'savais pas pourquoi
Maintenant j'ai grandis, j'ai compris : les keufs frappent, ils ont les bravas costauds
Fils de, rien qu'à treize piges ces enfoirés envoyaient mon gars à l'hosto

Tise la v
Tends la main à des gars qui m'la mettent
Bébé, j'ai pas l'temps, je vise la mer
J'ai besoin d'écrire et dire ma merde
Finir légendaire comme Chilavert
Pète une clope dans ce débarras
J'suis Gaara, t'es Deidara (jutsu)
File le cash pour une presta' rap
Mange des pasta, j'suis loin des autres, reste là-bas kho
Pèse pas comme eux
Peux fumer en quelques heures cinquante meuj
Puissant comme Garez, silence dans l'arène
J'vais dev'nir si grand dans ma quête (très grand)
Posé comme couronne, j'suis pas sur terre définitive
T'es venu en courant mais me débrouille pour leur mettre que des finish him
Fume le vert comme des clopes, plus rien de savoureux
Maintenant salope paye le resto si ça vaut reuch
Ma haine me sauvera, pas b'soin de toi vaurien
Vis dans des faux horaires, tu fumes qualité seconde, j'suis dans céréales
J'arrive comme coup droit de Serena
Blessures au corps, tu vois qu'c'est réel
Blessures au corps, tu sens qu'c'est mes balles

J'ai pris de l'avance, mate la dégaine
J'esquive les chickens
On s'fait accoster par des jiggen, elle rêve qu'elle cer-us', que j'lui découpe son t-shirt
Tout dans la finesse, on s'y met
Casse-toi là-bas avec avec ton vieux rap usiné, j'suis en haut de l'immeuble
Tu crois bien rapper parce que tu copies Lil Durk
Les balles sont lâchées par un Uzi neuf
Ne fais pas la belle, t'es pas busy, meuf, alors encaisse
Tu seras déçue, déchue : j'te donne ta valeur en pièces
Tout est bres-som, tout est noir
Tu ne m'as pas aidé si tu as douté d'moi (fils de pute)
Pas b'soin d'enquête, on voit que t'es un traître, tu vas t'faire shooter là
J'suis dans Paris en caisse avec le gang, dis-nous tout on fume
Grâce à c'qu'on pose sur la banquise
Nique les balances
Sur les autres, sache que le produit est sous vide

Petite salope si t'aimes le rap, c'est à mon crew qu'il faut qu'tu t'abonnes
T'es qu'une grosse pute pourtant au début, j'pensais vraiment que t'étais la bonne
C'est comme la beuh, parfois c'est d'la frappe, parfois c'est d'la merde
Parfois on le nie, parfois on l'admet
Parfois on le dit, parfois on la met
Dans des business super bizarres
On vend c'que tu trouveras pas au bazar
Pour mes haters, que des bisous
Si ingénieux que j'pourrais être prof au Beaux-Arts
Vide de désir, on a tué des cœurs
Tu désires la résine qu'on fumé des heures
Briseur de rêves comme un premier copain
Les rappeurs que t'aimais sont des mauvaises copies
Elle fait la go, genre moi j'étais son gars
Mais on sait tous qu'elle a juste pété son câble
J'entends qu'lui a parlé mais c'est la vie
Hier soir encore ce même gars m'suçait la bite

Si t'es malheureux, plaque tout
Moi, j'suis à se-l'ai partout
Sauf avec ceux qu'ont pas d'cœur, ceux qu'ont pas d'couille
Dis-moi, c'est comment quand on kicke ?
Sortez les cotons tiges
Moi, même avec autotune j'reste authentique (oui)
Barreux comme jamais
On est arrivé dans le jeu, que la fête commence
Sur la route fallait mettre des coups d'volant
Flows innovants, S/O Silicon Valley
Bende dans l'stud, on représente Paname avec élégance pure
On garde ça gentleman et gangster, j'm'inspire de Gainsbarre et ses quinze putes (sorry)
Branche le micro qu'on pose
Qu'on célèbre les textes que mes khos composent
Tu voudrais qu'on t'aime, qu'on te récompense
Mais khey quand tu rappes, on te répond : "Toz"

J'suis dans l'Audi avec doobie, sièges chauffants, t'es à l'abri d'bus
Flows trop horribles, tes rimes pourries : quand tu rappes, j'ai un p'tit rictus
J'rentre dans l'stud, j'allume un gros niaks, concu' pas coriace
L'argent m'appelle sur mon Natel, comme ta bitch au gros cul et à la peau grasse
Tu crois qu't'es connu ? Personne te connaît
Tu crois qu't'évolues ? Gros, ferme tes vres-lè
Chez moi les gars sont rapides : nine automatiques, ils visent ta tête quand t'ouvres tes volets
La méthode corse, deux-cent pompes, j'travaille les dorsaux
Ton équipe force, on va les découper en morceaux

Similar Artists

Don't want to see ads? Subscribe now

API Calls