Playing via Spotify Playing via YouTube
Skip to YouTube video

Loading player…

Scrobble from Spotify?

Connect your Spotify account to your Last.fm account and scrobble everything you listen to, from any Spotify app on any device or platform.

Connect to Spotify

Dismiss

A new version of Last.fm is available, to keep everything running smoothly, please reload the site.

Zoé - Lyrics

Mon cœur roule à cent-trente
Sur les routes bleues
Glacées de pluie givrante
Au vent brumeux
L'amour hélas me hante
Comme le ciel pleut
La vie est aberrante
Qu'est-ce que j'y peux?

Cours, mon cœur fou
Va te dissoudre
Là où la foudre
Frappe un grand coup

Dans le feu roux
Prêt à t'absoudre
Tout n'est que poudre
Aux yeux doux

Mon cœur pente ascendante
La terre est rouge sous nos pieds
Villes latines et villas jaunes
Les murs plus vieux que nous
Plus fiers, et nos années

Je m'en souviens
De tes mains
Je me souviens
Comme deux oiseaux libres
Et comme le peuplier
Qu'agite le vent en campagne
Tes mains dans la papaye
Que tu mangeais

Les pulsations de ton cœur, Zoé
Sont belles et demeurent
Lancinantes quand il faut
Se pencher sur ta peau
Soudain se pencher sur ta peau, Zoé

Arrivera le jour, Zoé
Où il faudra entendre ce dernier tambour
Que frapperont là tes mains tendres
Que frapperont là tes mains tendres, Zoé

Mon cœur saoul en rentrant
Tout est doucereux
Le sel manque et j'en tremble
La route bleue
Aurais-je pu la prendre plus tôt
Traverser mieux
La nuit inadhérente
De nos adieux, non

Il était quatorze heures
Une après-midi de chaleur
Je m'en souviens
Et je pleurais tes mains
Je les vois maintenant
Je les vois par la fenêtre
Pianoter une dernière fois, peut-être

Mon cœur roule à cent-trente
Le long des flancs nus du rocher
Mais comme un voile de soie blanche
Ma mémoire courte
A la branche de tes doigts pourpres
Reste accrochée, et

Je me souviens
De tes mains
Je m'en souviens
Comme deux oiseaux libres
Et comme le peuplier
Qu'agite le vent en campagne
Tes mains dans la papaye
Que tu mangeais

Les pulsations de ton cœur, Zoé
Sont belles et demeurent
Lancinantes quand il faut
Se pencher sur ta peau
Soudain se pencher sur ta peau, Zoé

Arrivera le jour, Zoé
Où il faudra entendre, ah ces derniers tambours
Que frapperont là tes mains tendres
Que frapperont là tes mains tendres, Zoé

Le ciel est presque bleu, Zoé
Les nuages me criblent
D'une blancheur terrible
Le ciel est presque bleu, Zoé
Qu'est-ce que j'y peux?
S'il est imposé

Les pulsations de ton cœur, Zoé
Si belles qui demeurent
Lancinantes quand il faut
Se pencher sur ta peau
Encore se pencher sur ta peau, Zoé

Mais comme un voile de soie blanche
Ma mémoire courte
A la branche de tes doigts pourpres
Reste accrochée, reste accrochée

Mais comme un voile de soie blanche
Ma mémoire courte
A la branche de tes doigts pourpres
Reste accrochée, reste accrochée

Don't want to see ads? Subscribe now

API Calls