Lecture via Spotify Lecture via YouTube
Accéder à la vidéo YouTube

Chargement du lecteur...

Vous scrobblez depuis Spotify ?

Connectez votre compte Spotify à votre compte Last.fm et scrobblez tout ce que vous écoutez, depuis n'importe quelle application Spotify sur n'importe quel appareil ou plateforme.

Connexion à Spotify

Ignorer

Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

  • Né(e) le

    25 Janvier 1913

  • Né(e) en

    Warsaw, Mazowieckie, Pologne

  • Décédé(e) le

    7 Février 1994 (à 81 ans)

Witold Lutosławski (* 25 janvier 1913, Varsovie – † 7 février 1994, Varsovie), était un compositeur et chef d'orchestre polonais.
Il étudia la musique à Varsovie. Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut prisonnier des Allemands avant de s'échapper. Il joua comme pianiste dans des cafés pour gagner sa vie. Ses premières œuvres étaient d'inspiration tonale et ont été rejetées par le stalinisme sous le prétexte de « formalisme ».

D'abord influencé par Karol Szymanowski pour ses Variations symphoniques (1939), il s'inspire de la musique populaire de Mazovie pour son Concerto pour orchestre commandé par le chef d'orchestre Witold Rowicki qui le crée en 1954. Son exploitation de la musique populaire rappelle celle de Béla Bartók, auquel il rend hommage en 1954 avec une Musique funèbre.

Dans les années 1950, il s'essaya au sérialisme, avec sa musique funèbre puis à la musique aléatoire avec ses Jeux vénitiens. Les œuvres postérieures sont essentiellement orchestrales, et il les enregistra comme chef d'orchestre. Une intégrale de ses œuvres orchestrales a été enregistrée sous la direction d'Antoni Wit. Lutosławski écrit aussi pour voix, souvent à partir de poèmes français : Trois poèmes d'Henri Michaux, Les Espaces de la nuit d'après Robert Desnos.

Il a dédicacé un certain nombre de ses compositions aux plus grands interprètes de son temps : Mstislav Rostropovitch, Dietrich Fischer-Dieskau, Paul Sacher, Anne-Sophie Mutter, …

Il fut lauréat du Prix Ernst von Siemens en 1983, du Prix Grawemeyer en 1985, et du Prix de Kyoto en 1993.

Modifier ce wiki

Pas envie de voir des annonces ? Abonnez-vous dès aujourd'hui

API Calls