Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

Dame Vera Lynn, DBE, de son vrai nom Vera Margaret Welch, née le 20 mars 1917 est une chanteuse britanique.

Issue d'une famille modeste de Newham, elle commence à chanter à l'âge de 7 ans. Elle quitte l'école à 14 ans et envisage d'abord de devenir couturière comme sa mère. Son père lui conseille de gagner sa vie avec la chanson. Elle enregistre pour la première fois une chanson à la radio en 1935 avec l'orchestre de Joe Loss.

Sa popularité est née pendant la Seconde Guerre mondiale, époque pendant laquelle elle anime une émission radiophonique hebdomadaire destinée à réconforter les forces armées, intitulée Sincerely yours. Elle en a gardé un surnom, « la fiancée des forces armées » (The Forces Sweetheart), et le titre d'officier (1969) puis de « Dame » (1975) de l'Ordre de l'Empire britannique. Elle est décorée depuis 1998 de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem (OStJ).

Sa chanson la plus célèbre est We'll Meet Again (Nous nous reverrons) qui sera reprise en français par Françoise Hardy sur des paroles de Serge Gainsbourg, Comment te dire adieu ?. Son interprétation de la version anglaise de Lili Marleen connaît un grand succès pendant la guerre.

Après la guerre, son titre Auf Wiedersehn Sweetheart est le premier titre d'un artiste britannique à se retrouver numéro un des ventes aux États-Unis (pendant neuf semaines en 19521). My Son My Son est no 1 en Grande-Bretagne en 1954. Elle enregistrera des titres des Beatles (The Fool on the Hill), ou encore de Jacques Brel (Quand on n'a que l'amour).

Elle prend sa retraite en 1995 à l'âge de 78 ans, après un concert donné à l'extérieur du château de Buckingham.

We'll Meet Again dans la version interprétée par Vera Lynn figure dans la bande son de Docteur Folamour de Kubrick (1964).
Dans l'album The Wall de Pink Floyd (1979), Roger Waters a écrit une chanson, Vera, qui évoque la chanteuse et son fameux We'll Meet Again. Dans le film Pink Floyd The Wall (1980) adapté de l'album, la chanson The Little Boy That Santa Claus Forgot par Vera Lynn passe pendant le générique d'ouverture.
We'll Meet Again ainsi que Wishing (Will Make it So) dans leurs versions interprétées par Vera Lynn figurent dans la bande son de la file d'attente de l'attraction "La Tour de la Terreur" ("Twillight Zone Tower of Terror") des parcs Disney's Hollywood Studios, Walt Disney Studios à Paris et Disney California Adventure.
Dans l'album Arthur (Or the Decline and Fall of the British Empire) des Kinks (1969), Ray Davies écrit une chanson, Mr Churchill Says qui parle de la seconde guerre mondiale et fait une allusion à Very Lynn et sa célèbre chanson avec son vers As Vera Lynn would say, we'll meet again someday.

Modifier ce wiki

Vous ne souhaitez plus voir de pub ? Abonnez-vous à Last.fm

API Calls