Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

Il est parfois de petits miracles qui arrivent sans qu'on s'y attende. Comme un duo plutôt minimaliste pour qui rockers, médias et faune branchée craquent à première écoute! C'est le cas de Tricot Machine, formé d'une tricoteuse (ses oeuvres textiles ornent les pages intérieures du livret de leur album) et d'un biologiste qui n'ont jamais chanté sérieusement et qui font de la musique par pur plaisir. Il y a assurément dans cette proposition artistique, un côté amateur qui charme et détonne de l’approche académicienne.

À la différence d'autres couples qui misent sur les guitares aériennes comme Taïma ou plus rock à la façon de Ma blonde est une chanteuse, ce que propose Tricot Machine est essentiellement de la chanson piano-voix, à la limite du répertoire enfantin. Catherine Leduc, la voix féminine et auteure-compositrice de "L'ours", succès estival indéniable, se définit « quelque part entre les Beatles et Passe-Partout ». Un observateur contemporain dirait peut-être « entre Urbain Desbois et Ginette, ou encore Sylvie Laliberté ».

Catherine, comme son complice Matthieu Beaumont, est originaire de Trois-Rivières. Les deux sont attirés à Montréal par leurs études respectives et s'amusent à improviser avec des amis musiciens, sans direction précise lorsque, en 2004, ils commencent à se monter un répertoire plus personnel. Daniel Beaumont, frère de Matthieu, y va de quelques textes pour le plaisir de la chose.

Les deux frères seront d'ailleurs bientôt lauréats de Petite-Vallée, l'un en 2005 à titre de parolier, le second en tant que compositeur l'année suivante. Un premier démo autoproduit, "Premières mailles", voit le jour en 2006. Certaines chansons tombent dans l'oreille de l'équipe des disques Dare To Care (étiquette de Malajube, The Sainte Catherines, Avec pas d'casque, etc.) qui flippe sur le duo au point de les signer pour le volet francophone à leur maison de production: Grosse Boîte, qui à ce moment-là a comme seule réalisation à son crédit l'édition vinyle de l'album "Mexico" de Jean Leclerc.

Avec Daniel Beaumont et David Brunet, ex-collègue de Yann Perreau au temps du groupe Doc et les Chirurgiens qui assume la réalisation, le duo entreprend donc l'enregistrement d'un premier album complet à l'été 2006. David et quelques musiciens invités viennent compléter les enregistrements avec l'ajout d'autres instruments, au gré des circonstances: guitares, claviers, batterie, basse, trombone, etc.

À sa sortie, au printemps 2007, la presse est unanime à saluer "Tricot Machine" comme l'événement de la saison. Ses chansons aux mélodies simples et attrayantes ne se veulent pourtant « ni cool, ni cute » selon les principaux intéressés, cachant certains constats parfois cruels sous une apparence inoffensive. C'est peut-être cette double lecture, davantage que l'enrobage élémentaire, dépouillé et sans fard, qui fait son attrait durable.

Le groupe est constitué de:

Matthieu Beaumont: voix, piano, claviers

Catherine Leduc: voix, claps

Encore à l'état embryonnaire il y a à peine un an (2006), le duo Tricot Machine a connu une poussée de croissance impressionnante. Voguant allégrement sur une grosse déferlante médiatique appuyée d'un solide bouche à oreille, Catherine Leduc et Matthieu Beaumont ne veulent surtout pas perdre le contrôle, question que la vague ne se casse pas de sitôt et que la glisse se fasse à leur façon.

Un peu partout en ville, les grands yeux bleus de Catherine et le regard timide de Matthieu se retrouvent sur les poteaux, les boîtes à lettres et les murs d'affichage. «Au début, c'était ben épeurant, confie Catherine en regardant Matthieu. On nous avait offert un seul concert à l'extérieur, mais après notre lancement, en mars, Laurent Saulnier nous a proposé ces quatre soirs. C'était un pari risqué, car on aurait pu ne pas avoir autant de succès.»

Autant de succès… Cette phrase à peine prononcée, Matthieu se redresse lentement et, de sa voix posée, relativise le tout. Oui, 8000 exemplaires vendus, c'est énorme pour la «scène locale», mais qu'est-ce donc à côté des 130 000 copies de Pierre Lapointe, par exemple? Pas fou! «Je pense que ça va tout le temps être artisanal, dit Matthieu. On fait pas ça pour devenir gros, on le fait parce qu'on aime ça. C'est d'abord de la musique, juste du son avec des émotions, et c'est ça qu'on veut faire.»

Les amoureux avouent tout de même que les dernières semaines ont été remplies de beaux moments. «On a fait tous les festivals que je trouve le fun, dit Matthieu, qui se gratte la barbe en souriant. Tadoussac, Petite-Vallée, le Festival d'été de Québec, les Francos… Tout ça juste dans un été!» Catherine poursuit en comptant sur ses doigts: «À Québec, on a gagné le prix Miroir , le lendemain, on recevait quatre nominations au Gala de l'alternative musicale indépendante du Québec… On dirait qu'il y a tellement de belles choses en même temps que j'ai de la misère à en profiter!» De beaux problèmes, quoi.

Si les plans pour un deuxième album sont déjà bien entamés, Tricot Machine ne parle pas trop des nombreux projets caressés pour la suite des choses. Sous la torture, Catherine et Matthieu ont tout de même avoué vouloir faire un livre-disque et aussi offrir aux fans quelques objets liés au tricot, sans toutefois tomber dans le macramé. Un nouveau clip pour leur pièce L'Ours – d'ailleurs réalisé par Joël Vaudreuil, du groupe Avec pas d'casque – devait aussi être lancé hier.

Quant à la possibilité de partir en tournée dans la Francophonie, Tricot Machine reconnaît y avoir songé, mais il n'y aurait rien d'organisé à ce jour. «C'est sûr qu'on veut se promener, dit Matthieu. En France, en Afrique ou dans l'Ouest canadien, n'importe où. Sans vouloir faire une tournée mondiale, on pourrait faire les festivals folk.» «L'important, c'est qu'on fasse pas toujours la même affaire, conclut Catherine. Je peux pas croire qu'il y a du monde qui s'amuse à répéter la même singerie 250 fois par années à Las Vegas!»

Modifier ce wiki

Vous ne souhaitez plus voir de pub ? Abonnez-vous à Last.fm

Liens externes

API Calls