Lecture via Spotify Lecture via YouTube
Accéder à la vidéo YouTube

Chargement du lecteur...

Vous scrobblez depuis Spotify ?

Connectez votre compte Spotify à votre compte Last.fm et scrobblez tout ce que vous écoutez, depuis n'importe quelle application Spotify sur n'importe quel appareil ou plateforme.

Connexion à Spotify

Ignorer

Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

C’est en 2011 que le groupe THE SOUNDROOTS voit le jour. À l’origine, deux frères : Pierre et Olivier Guillon, respectivement batteur et guitariste rythmique, tous deux passionnés de HARD-ROCK et de HEAVY-METAL, fortement influencés par AC/DC, MOTÖRHEAD, IRON MAIDEN et METALLICA pour ne citer que ces exemples.

Leur cousin Christophe Guillon, qui officie alors comme bassiste au sein d’un groupe de reprises ROCK, rejoint le duo et la section rythmique nouvellement formées répète sur des reprises de grands classiques, ainsi que sur quelques riffs originaux composés par Olivier.
L’envie de former un groupe complet poussent les trois compères à recruter François Dagnaud, une vieille connaissance, pour occuper le poste de guitariste soliste et Christophe Bourdareau, un copain de rugby, chanteur à ses heures possédant une voix jugée « intéressante », pour tenir le micro.

C’est avec cette formation que THE SOUNDROOTS donnent leur premier concert le 4 juin 2011. Dans la petite salle des fêtes de Sauvignac ( 16 ), le groupe teste son répertoire et rode sa prestation scénique devant un public d’amis. Les premières réactions positives encouragent les cinq musiciens à poursuivre ce qui n’est encore qu’une ébauche de carrière. Le groupe enchaîne une dizaine de concerts jusqu’au 10 décembre 2011, pour ce qui restera comme le dernier concert de François Dagnaud.

Malgré ces débuts plutôt encourageants, THE SOUNDROOTS ne se produisent que quatre fois sur scène en 2012. Le groupe a en effet décidé de se concentrer sur trois axes : l’écriture de titres inédits, l’apprentissage du travail en studio avec l’enregistrement d’une première démo ( Coupable de rien ) et la recherche d’un nouveau guitariste. Thomas Chevalier, l’ami d’un ami, assure l’intérim, sans vouloir intégrer définitivement le groupe. La place de guitariste soliste est finalement occupée l’année suivante par Arnaud Dutertre qui a répondu à une annonce parue sur les réseaux sociaux.

Sur ces nouvelles bases, THE SOUNDROOTS assure quatorze concerts en 2013, mais aussi le tournage d’un clip en support au titre ( Toujours avancer ), ainsi que l’enregistrement d’une deuxième démo du même titre . Le groupe est lancé et son activité occupe de plus en plus de place dans les vies professionnelles des musiciens. Les cousins Pierre et Christophe Guillon sont ainsi dans l’obligation de choisir de donner priorité à leurs métiers. Le départ de Pierre, membre fondateur de la formation avec son frère Olivier est difficile à gérer tant son jeu de batterie puissant et lourd colle parfaitement à la musique du groupe. Mais il faut aller de l’avant : Mike Poveda lui succède, tandis que Morgan Petit reprend la place de bassiste laissée vacante par Christophe. Nouvelle formation, nouveau défi : THE SOUNDROOTS songent à l’enregistrement de leur premier album.

« Keep on movin’ » sort en 2014, album intégralement autoproduit. C'est à ce moment là qu'Arnaud Dutertre décide à son tour de quitter le groupe pour des raisons professionnelles. Il sera remplacé par Florian Vallez. Cet album permet aux SOUNDROOTS de se faire un peu plus connaître, notamment par les deux titres « Move On » et « Keep on movin’ ». Une série de quatorze concerts offre à la bande une indéniable expérience, bien utile pour sa future grande escale. THE SOUNDROOTS sont en effet invités en 2015 à se produire sur la scène du mythique Whisky A Gogo de Los Angeles le 6 février. Leur prestation impressionne favorablement le public et la direction de la salle qui en a pourtant vu d’autres, les invite à revenir dès que l’occasion se présentera.

Une année décidément charnière qui voit les cinq musiciens assurer vingt-huit concerts. Sous la pression d’un emploi du temps de plus en plus chargé demandant un investissement de plus en plus grand, Morgan Petit abandonne l’aventure et le groupe décide de se séparer de Mike Poveda. C’est Yohann Raux qui s’assoit sur le tabouret derrière la batterie.
Sans attendre d’avoir recruté un nouveau bassiste à temps plein, THE SOUNDROOTS entre en studio en octobre avec Rodolph Kriennevalt venu lui prêter main forte pour l’enregistrement du successeur de « Keep on movin’ » et tourne un clip support au nouveau titre « Proud Boys ».
Pour les concerts, le groupe retrouve avec plaisir le cousin Christophe Guillon pour quatre dates, tandis que Rodolph Kriennevalt tient la basse pour un concert dans les Vosges.

« Proud Boys » sort le 23 janvier 2016. Fort d’un noyau de fans toujours plus important, certains n’hésitant pas à traverser l’hexagone pour assister à leurs prestations, THE SOUNDROOTS entament une nouvelle étape de leur carrière.

Au mois de mai, Florian quitte le groupe.

Modifier ce wiki

Pas envie de voir des annonces ? Abonnez-vous dès aujourd'hui

API Calls