Lecture via Spotify Lecture via YouTube
Accéder à la vidéo YouTube

Chargement du lecteur...

Vous scrobblez depuis Spotify ?

Connectez votre compte Spotify à votre compte Last.fm et scrobblez tout ce que vous écoutez, depuis n'importe quelle application Spotify sur n'importe quel appareil ou plateforme.

Connexion à Spotify

Ignorer

Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

Premiers enregistrements avec John McKay (1977-1979)

La chanteuse Siouxsie Sioux et le bassiste Steven Severin sont les deux membres fondateurs du groupe. Avec le guitariste John McKay et le batteur Kenny Morris, ils enregistrent en 1977 deux John Peel Sessions très remarquées pour la BBC. En 1978, le groupe sort un premier single post-punk, le sur-vitaminé Hong-Kong Garden classé dès sa sortie numéro 7 au Royaume-Uni. Ce morceau produit par Steve Lillywhite, comporte un motif oriental particulièrement entraînant, joué sur un xylophone. Pendant l'enregistrement, Steve Lillywhite suggère à Kenny Morris de jouer certaines parties séparément, « la grosse caisse et la caisse claire en premier » puis « les cymbales et les toms »11. Cela crée un son de batterie avec plus d'espace et d'écho.

Leur premier album The Scream suit dans la foulée avec des morceaux qui préfigurent déjà la cold wave. Nick Kent écrit dans le NME : « Le groupe sonne comme un héritage unique du Velvet Underground mélangé à une partie de l'ingéniosité de Can époque Tago Mago. »12, il poursuit : « Sûrement, le traditionnel son (guitare, basse, batterie) n'a jamais été utilisé aussi inhabituellement dans le passé et avec des résultats aussi remarquables. » L'album marque durablement les esprits et vingt ans plus tard, la musique de Metal Postcard sera reprise par Massive Attack sur la BO du film The Jackal 13.

En 1979, les Banshees deviennent un des fleurons de la scène musicale britannique, avec des concerts qui sont de véritables cérémonies rock mais, en septembre, un conflit éclate entre les musiciens au début de la tournée de l'album Join Hands, provoquant le départ précipité de John McKay et Kenny Morris. Le guitariste Robert Smith de The Cure assure alors une première fois l'intérim un mois durant, jouant lors de la tournée d'abord avec les Cure (en première partie) ; puis avec les Banshees (en seconde partie).
La période John McGeoch (1980-1982)

En 1980, avec l'arrivée d'un nouveau guitariste John McGeoch transfuge de Magazine et du batteur Budgie de The Slits, le groupe enregistre des morceaux plus pop comme Happy house et Christine, et d'autres plus atypiques comme l'electro-rock Red Light. On retrouve ces titres sur Kaleidoscope, un album qui par son éclectisme séduit un public plus large, se classant no 5 en Angleterre. En 1981, Siouxsie et Budgie forment un deuxième groupe The Creatures pour jouer une musique basée davantage sur les percussions, et les Banshees publient en cette même année Juju, un des disques les plus marquants de leur carrière selon Morrissey14,15 et Johnny Marr des Smiths16,17.
Article détaillé : The Creatures.

En 1982 sort A Kiss in the Dreamhouse, un disque novateur psychédélique et expérimental, qui flirte parfois avec des rythmes dance avec le single Slowdive18. Le groupe fait appel pour la première fois à une section de cordes, celles-ci sont enregistrées aux studios Abbey Road. L'album suscite un vif enthousiasme critique en Angleterre19,20. Le NME conclut sa chronique en promettant à ses lecteurs : « Cette musique vous coupera le souffle »21. Mais John McGeoch, épuisé par l'enregistrement du disque, est contraint de quitter le groupe peu de temps après.
Période de transition (1983-1987)

Robert Smith prend une nouvelle fois le relais et devient à son tour le guitariste officiel des Banshees de 1982 à 1984. Il enregistre avec eux le single Dear Prudence, une reprise de la chanson des Beatles, et le live Nocturne capté à Londres en 1983 puis il participe à l'enregistrement de l'album studio Hyæna.

Avec le single Cities in Dust publié en 1985, Siouxsie ouvre une nouvelle brèche avec une approche résolument plus directe : ce titre renoue d'ailleurs avec l'urgence de leurs débuts. Tinderbox, l'album qui suit en 1986, met en valeur le jeu de guitare en arabesques de la nouvelle recrue John Carruthers. En France, Tinderbox est inclus dans la liste des meilleurs albums de l'année des inrockuptibles22. Le guitariste John Carruthers participe ensuite à l'album de reprises Through the Looking Glass : un disque qui permet aux musiciens d'expérimenter à nouveau grâce au soutien de leur producteur et ami Mike Hedges. Peu de temps après sa sortie, John Carruthers quitte le groupe d'un commun accord : il sera remplacé par Jon Klein.

Modifier ce wiki

Pas envie de voir des annonces ? Abonnez-vous dès aujourd'hui

API Calls