Lecture via Spotify Lecture via YouTube
Accéder à la vidéo YouTube

Chargement du lecteur...

Vous scrobblez depuis Spotify ?

Connectez votre compte Spotify à votre compte Last.fm et scrobblez tout ce que vous écoutez, depuis n'importe quelle application Spotify sur n'importe quel appareil ou plateforme.

Connexion à Spotify

Ignorer

Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Wiki

Il était une pratique apparemment courante en Italie vers la fin des années 60 et 70 pour les maisons de disques de tenter de lancer de nouveaux groupes en tant que groupes étrangers, en donnant les noms des fantaisistes (comme ce fut le cas avec le groupe Flea on the Honey) ou de garder l'identité des musiciens cachée, comme Circus 2000. Ce fut aussi le cas avec Planétarium, un groupe qui a publié pas moins d'un album et deux singles (tous deux issus de la LP) en même temps, en 1971. Seul le nom du compositeur, A.Ferrari, est présent sur l'étiquette.
Le mystérieux groupe inclus en fait des musiciens provenant de deux groupes de la région de Alessandria (Piémont), les scooters et Miguel, mais le line-up n'a été découvert qu'en 2010 !

Un album tout instrumental (avec seulement quelques parties vocales sans paroles), comportant des arrangements orchestrés comme généralement dans le rock progressif. bande comme veine douce qui est pas beaucoup représentatif du son de prog italien. Les meilleures pistes sont sur la face deux, dont l'hypnotique "War" et le long et élaboré morceau éponyme "Infinity" de 11 minutes avec orgue au premier plan. La longueur moyenne de l'album est d'environ 36 minutes et comprend huit pistes, dont quatre sont apparues sur singles.

It was apparently common practice in Italy around late 60's and early 70's for record companies trying to launch new groups as foreign bands, giving the members fantasy names (as was the case with Flea on the Honey) or keeping the musicians' identities hidden, as for Circus 2000. This was also the case with Planetarium, a group that released no less than an album and two singles (both from the LP) at the same time, in 1971. Only the composer's name, A.Ferrari, is present on the label.
The mysterious group included in fact musicians coming from two groups from the Alessandria (Piedmont) area, the Scooters and Miguel, but the line-up has only been discovered in 2010!

An all instrumental album (with just some wordless vocal parts), this has some orchestrated arrangements and is generally in a soft prog soundtrack-like vein that's not much representative of the Italian prog sound. The best cuts are on side two, the hypnotic War and the 11-minute long elaborate title-track Infinity with prominent organ. The medium length album (around 36 minutes) included eight tracks, four of which appeared on single.

Line-up :

Alfredo Ferrari (keyboards)
Franco Sorrenti (guitar)
Mirko Mazza (guitar)
Piero Repetto (bass)
Giampaolo Pesce (drums)

Last remaster knowned 2005

Modifier ce wiki

Pas envie de voir des annonces ? Abonnez-vous dès aujourd'hui

API Calls