Lecture via Spotify Lecture via YouTube
Accéder à la vidéo YouTube

Chargement du lecteur...

Vous scrobblez depuis Spotify ?

Connectez votre compte Spotify à votre compte Last.fm et scrobblez tout ce que vous écoutez, depuis n'importe quelle application Spotify sur n'importe quel appareil ou plateforme.

Connexion à Spotify

Ignorer

Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

Il existe au moins deux groupes portant ce nom,

un groupe finlandais (http://www.overhead-band.com/) qui a fait les albums suivants et qui qualifie lui même sa musique d'«art rock» :
* Metaepitome (2005)
* Zumanthum (2002)

et un groupe français (http://www.overhead.fr/) qui a fait les albums suivants dans un genre jazzy/rock :
* No Time Between (2004)
* Silent Witness (2002)
* Death By Monkeys (2012)

Overhead est un groupe de français formé initialement par Nicolas Leroux (auteur compositeur, chanteur), Christophe Demaret (batteur) et Jean-Claude Kebaili.

Leur premier album, Silent Witness (sorti en octobre 2002), a été accueilli favorablement par la critique. Il présente un son jazzy entrecoupé d'accents rocks soulignés par la puissance et la large tessiture vocale de Nicolas Leroux.

Overhead se rapprochera ensuite un peu plus d'un son « à l'anglaise » avec son album No Time Between sorti en 2004, tout en conservant un accent de . Pour se faire, Nicolas Leroux prend le poste de batteur et se sépare de Christophe Demaret et de Jean-Claude Kebaili, trop orientés vers le jazz pour convenir au changement d'orientation musicale qu'il recherche.

Il sera alors rejoint par Chakib Chambi (guitariste), qui jouera plus tard dans le groupe In The Club, et Richard Cousin (bassiste échappé d’Holden).

Overhead est devenu un groupe, un gang, l’harmonie achevée de trois cousins d’esprit. Overhead peut alors, à la croisée des chemins, prendre la direction qui lui sied le mieux, épouser sa propre culture historique, le rock. Nicolas, Richard et Chakib citent dans le texte, dans leur son et leurs compositions, des influences rêvées : les Cure, My Bloody Valentine, Talk Talk, les Cocteau Twins, Sonic Youth, les Smiths, Pavement, Les Pixies, Interpol, Radiohead – à qui on les compare souvent, et trop facilement.

Modifier ce wiki

API Calls