Lecture via Spotify Lecture via YouTube
Accéder à la vidéo YouTube

Chargement du lecteur...

Vous scrobblez depuis Spotify ?

Connectez votre compte Spotify à votre compte Last.fm et scrobblez tout ce que vous écoutez, depuis n'importe quelle application Spotify sur n'importe quel appareil ou plateforme.

Connexion à Spotify

Ignorer

Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

Formé de 3 membres principaux, Alain Juteau, Bezak et Jean Michel Roux, Kni Crik se forme à Paris en 1984, et on retrouve des extraits lives de ces débuts sur leur première cassette "Kni Crik" (Visa, 1987).
Celle-ci possède déjà ce style qui leur est propre, inspiré à la fois des rythmes tribaux des indiens d'Amérique, mais aussi d'un punk expérimental, saturé, minimaliste et désossé, avec 2 cuivres qui apportent une touche free jazz.
Différentes sections rythmiques les accompagneront : d'abord le percussionniste de Nox, ensuite celui du collectif Urban Sax, puis enfin le batteur de Dazibao.
L'album "Le Massacre du Printemps" produit par le studio Mix-It (studio du groupe Métal Urbain) et distribué par New Rose en 1991 possède toujours ces chants incantatoires alliés à une énergie rock, et surtout ce visuel "peaux-rouges" qui est une de leurs caractéristiques principales.
Mais ce n'était visiblement pas la bonne époque pour ce style de fusion musicale, et Kni Crik donne son dernier concert en 1994. Le groupe acceptait d'ailleurs facilement les propositions lives, que ce soit dans des festivals punks ou industriels, et leurs performances visuellement spectaculaire restent gravées dans l'esprit des spectateurs.
Cependant, en 2005 sous l'impulsion du label de Berurier Noir, Folklore de la Zone Mondiale, le CD "Foudre" est sorti. C'est une anthologie rétrospective avec des titres provenant de leurs 2 productions, mais aussi majoritairement de titres extraits d'un album qui n'a jamais été édité bien que finalisé en 1998, "Popocatepetl", avec la participation de Margot Vignat, la chanteuse qui accompagnait Jah Wobble à l'époque.

A noter que Jean Michel Roux, un des activiste principal du groupe, est réalisateur.
En 1984 à 19 ans, il signe son premier court métrage, un film d’aventure fantastique intitulé "Quartier sauvage", avec des musiques de Berurier Noir et de Nox.
A la même époque, il découvre l’œuvre de Philip K. Dick, auteur de science-fiction dont il admire l’aptitude à allier réflexion métaphysique et pur divertissement, et s’en inspire pour tourner deux courts métrages fantastiques "La voix du désert" (1987) et "Trop près des dieux" (1992), dans lequel il y a des musiques de Kni Crik et de Treponem Pal.
Puis en 1997 "Les mille merveilles de l’univers", son premier long métrage utilise majoritairement des musiques de Scorn, Mick Harris, The Young Gods et Treponem Pal, et Kni Crik y participe égalemment en créant des ambiances sonores. Ce film de science fiction a d'ailleurs obtenu plusieurs prix et distinctions.
Jean Michel Roux découvre ensuite l'Islande, et la forte croyance de ses habitants dans les elfes et les êtres invisibles. Toujours guidé par sa passion pour le surnaturel, il réalise ainsi en 2002 le documentaire "Enquête sur le monde invisible", mis en musique par Biosphère, The Residents et Hector Zazou.

Modifier ce wiki

Pas envie de voir des annonces ? Abonnez-vous dès aujourd'hui

API Calls