Lecture via Spotify Lecture via YouTube
Accéder à la vidéo YouTube

Chargement du lecteur...

Vous scrobblez depuis Spotify ?

Connectez votre compte Spotify à votre compte Last.fm et scrobblez tout ce que vous écoutez, depuis n'importe quelle application Spotify sur n'importe quel appareil ou plateforme.

Connexion à Spotify

Ignorer

Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Wiki

« l’Odyssée » est une œuvre multimodale. Le titre de l’Odyssée renvoie intuitivement à
celle inaugurée par Homère, et qui a hanté l’occident tant littéraire et ceci jusqu’à Joyce, que philosophique aussi bien chez des penseurs comme Adorno que Derrida. Cette création n’est aucunement une mise en espace de l’aventure d’Ulysse, mais se nourrissant du fond problématique de la quête d’identité, elle tente de rendre matérielle et sensorielle cette question centrale que pose Homère.
« l’Odyssée » pose la question de l’identité d’un homme à travers un parcours circulaire : une
circum-navigation ponctuée de stations, de lieux propres à toute mutation. Elle réinvestit la question de l’identité mais à travers le médium de la musique acousmatique et d’autre part les possibilités visuelles et poétiques liées à la génération 3d en temps réel. La narration circulaire qui est ainsi présentée, n’est aucunement une représentation de l’Odyssée d’Homère, mais une matérialisation sensorielle de ce qu’elle interroge : une forme d’errance où les stations, les suspensions se condensent comme lieu de mutations sonores et visuelles. Il s’agit bien d’une narration, dont les éléments du récit, les liaisons, ne sont plus inscrits linguistiquement, même si en lambeau le langage apparaît esquisse des indices de l’œuvre d’Homère, mais médiumniquement. Ce travail cherche à présenter concrètement cette quête, en tant que le son et l’image par leurs aventures, sont les lieux de cette présentation.
« l’Odyssée » est une errance transposée dans une cartographie virtuelle et s’intéressant au
cheminement particulier que permettent les maillages technologiques actuels. L’œuvre n’est jamais figée puisqu’elle se construit sur des rapprochements spontanés et aléatoires.
« l’Odyssée » est une oeuvre immersive dans laquelle le public définit son propre parcours, se laisse imprégner par les stations sonores, visuelles et textuelles en circulant dans le magma sensoriel créé par les artistes. De spectateur il devient acteur se déplaçant dans des magmas sensitifs.
Dans « l’Odyssée », le public vit ainsi une expérience initiatique propre à toute errance : le voyage géographique devient introspectif, générant une dissolution imperceptible de l’identité originelle et la construction d’une nouvelle identité.

Modifier ce wiki

Pas envie de voir des annonces ? Abonnez-vous dès aujourd'hui

API Calls