Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

  • Né(e) le

    4 Mars 1947 (âge 70)

  • Né(e) en

    Mysen, Eidsberg, Østfold, Norvège

Jan Garbarek est un saxophoniste (ténor et soprano) de jazz norvégien né le 4 mars 1947.

C'est un saxophoniste majeur des années 1970 et 1980, en partie par sa contribution au quartet européen de Keith Jarrett, mais surtout par la création d'une esthétique privilégiant la mélodie et la sensibilité, ainsi que le mélange réussi avec les musiques du monde. Garbarek est devenu de facto une figure d'un jazz « européen », attentif au silence et à la lenteur.
Jan Garbarek est fortement influencé à ses débuts par John Coltrane et l'improvisation modale. Dans les années 1960, il participe à des enregistrements avec le compositeur américain George Russell (Othello Ballet Suite et Electronic Sonata for Souls Loved by Nature). Il se révèle comme étant un disciple d'Albert Ayler et de Peter Brötzmann, mais à partir de 1973, il se détourne de l'aggressivité de l'avant-garde free pour explorer une musique plus axée sur la mélodie et le silence.

Il commence à enregistrer au début des années 1970 pour le label allemand ECM, basé à Munich, mais dont le célèbre studio d'enregistrement se situe à Oslo. Il fait alors partie de l'avant garde free scandinave au côté de Bobo Stenson, Terje Rypdal, Edward Vesala, Arild Andersen et Jon Christensen. Un tournant décisif dans sa carrière est la rencontre en 1974 de Keith Jarrett qui l'intègre dans son quartet dit « européen », au côté du batteur norvégien Jon Christensen et du bassiste suéduois Palle Danielsson. Cette expérience lui permettra d'obtenir une reconnaissance internationale et de mener une carrière en leader très suivie et appréciée bien au delà des frontières de la Norvège.Jan Garbarek multiplie ensuite les collaborations avec des artistes de renommée internationale comme John Taylor, John Abercrombie, Bill Frisell, Miroslav Vitous, Ralph Towner, Bill Connors… avec lesquels il développe une esthétique très particulière. Loin des fureurs électriques et virtuoses de l'époque, ses formations (essentiellement en quartet) produisent une sonorité légère et aérée, très axée sur la mélodie, le silence et la respiration. Ce côté aérien est renforcé par un son de saxophone caractéristique, notamment obtenu par un fort effet de réverbération, au ténor comme au soprano, ses instruments de prédilection. Son jeu « éthéré » vaudra parfois à sa musique le qualificatif (méprisant) de « New Age ».

C'est aussi un pionnier de l'Ambient, notamment avec l'album Dis, en collaboration avec Ralph Towner, album méditatif qui connait un très grand succès commercial. L'album sera abondamment réutilisé comme musique d'illustration par la télévision, le cinéma et les documentaires télévisés.

Modifier ce wiki

Vous ne souhaitez plus voir de pub ? Abonnez-vous à Last.fm

API Calls