Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

Joseph Antonio Cartagena alias Fat Joe (ou Joey Crack, Coca, parmi ses nombreux pseudonymes) est un rappeur et un graffeur américain, né le 19 août 1970 dans le quartier du Bronx à New York.

Il grandit dans une famille originaire de Cuba et Puerto Rico, c'est en suivant son grand frère Angel, fan de la Zulu Nation, que Fat Joe a commencé à s'intéresser à la culture hip-hop.

Son premier album intitulé Represent est sorti en 1993. Fat Joe est à cette époque affilié à KRS-One, et l'album reçoit un accueil bienveillant par la communauté hip-hop new-yorkaise. Plus tard, le single Flow Joe, classé 1er des charts US, assure à l'album un succès mondial. À la suite de ces évènements, Fat Joe prend le pseudonyme de Fat Joe Da Gangsta.

Fat Joe appuie sa réputation en apparaissant dans les albums de superstars comme LL Cool J. Il s'entoure ensuite des rappeurs Big Pun (son cousin) et Armaggadon. En 1995, Jealous One's Envy, son 2e album, est le fruit de collaborations éclectiques avec, parmi d'autres, Raekwon (membre du Wu-Tang Clan) ou DJ Premier.

En 1998, il sort un autre album intitulé Don Cartagena, aux textes résolumment conscients, éloignés des clichés du gangsta rap. Fat Joe y parle plus de la vie dans le ghetto et des injustices sociales, un tournant peut-être influencé par sa rencontre avec le leader spirituel et religieux Louis Farrakhan de la Nation of Islam. Fat Joe revendique le titre de Don et dit en plaisantant qu'il veut prendre sa retraite et jouer au golf avec Russell Simmons. En 1999, Fat Joe fait alliance avec Big Pun et d’autres rappeurs latinos pour former le groupe Terror Squad où il se réserve la place de leader. Leur premier album Terror Squad sort dans l'année.

L'album "Jealous Ones Still Envy" sortira en 2001,apres la mort de son ami et cousin Big Pun. En 2002 suivra l'album Loyalty,qui comporte par ailleurs,le titre "Take A Look At My Life",qui sera disque d'or. En 2005 sort "All Or Nothing" très mal vu par la presse car il comporte des titres comme "Fuck 50" ou "Massacre Of Fifty",qui insultent 50 Cent.

Modifier ce wiki

Vous ne souhaitez plus voir de pub ? Abonnez-vous à Last.fm

API Calls