Lecture via Spotify Lecture via YouTube
Accéder à la vidéo YouTube

Chargement du lecteur...

Vous scrobblez depuis Spotify ?

Connectez votre compte Spotify à votre compte Last.fm et scrobblez tout ce que vous écoutez, depuis n'importe quelle application Spotify sur n'importe quel appareil ou plateforme.

Connexion à Spotify

Ignorer

Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

Emil Stern, né à Paris le 28 avril 1913 et mort à Cannes le 14 janvier 1997, est un compositeur, pianiste et chef d’orchestre français.

Né de parents roumains, Emil Stern obtient un premier prix de piano à l’issue de ses études musicales classiques au Conservatoire de Paris.

Vers le milieu des années 1930, il est pianiste de jazz et musicien de scène, notamment pour Maurice Chevalier. Il fut ensuite l’un des artistes polyvalents (musicien, chanteur, humoriste) de l’orchestre de Ray Ventura puis, après guerre, accompagnateur, arrangeur et directeur d’orchestre pour des chanteurs-vedettes de l’époque comme André Claveau, Renée Lebas ou Jean Sablon.

Il enregistre également, avec son orchestre, quelques disques d’ambiance ou de danse en reprenant les succès du moment de chanteurs en vogue comme Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, Les Compagnons de la chanson, Dalida, Sacha Distel ou Édith Piaf.

Mais c’est en s’associant avec le parolier Eddy Marnay, au début des années 1950, qu’il va accéder à la notoriété en composant pour une multitude de chanteurs célèbres, livrant des succès populaires dont plusieurs s’inscriront au patrimoine de la chanson française : Un jour, un enfant pour Frida Boccara, La Ballade irlandaise (Un oranger) pour Bourvil, Java (Qu'est-ce que tu fais là ?) pour Lucienne Delyle, Ivan, Boris et moi pour Marie Laforêt, Tire l'aiguille (Laï, laï, laï) pour Renée Lebas, Okazou et Patchouli chinchilla pour Régine…

Modifier ce wiki

Pas envie de voir des annonces ? Abonnez-vous dès aujourd'hui

API Calls