Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

Pour les membres de la confrérie de l’homme chinois, le beat est au centre de toutes les préoccupations, à la base de tous les Katas… C’est nourri de ces pensées que Zé Mateo, High Ku et Sly fondent en 2004 entre Aix en Provence, Marseille et le Mont Wu Tang, le label indépendant Chinese Man records afin de pouvoir créer une école suffisamment groovalistik et regrouper producteurs, graphistes et Vidéastes.

Porté par le label Chinese Man records, le groupe Chinese Man est créé en 2005 à l’occasion de la sortie de son premier maxi vinyl « The Pandi Groove EP », tiré à 500 exemplaires. Symbole des multiples influences du collectif, ce premier disque ouvre la voie d’un hip hop instrumental puissant dans de multiples influences : Funk, Dub, Musiques Traditionnelles…

L’année suivante, Chinese Man produit « The Bunni groove EP ». Ce second vinyl, malgré une sortie confidentielle (500 exemplaires), verra l’un de ses titres « I’ve Got That Tune » sollicité par Mercedes. En effet, la marque choisit le morceau pour la musique de la campagne publicitaire de sa nouvelle Classe A. A Hong Kong, le Festival du film français en fait le générique de sa bande annonce.

Après la sortie en 2007 de son troisième maxi vinyl « The Indi Groove EP », tiré cette fois-ci à 1000 exemplaires et dorénavant distribué par Just Like Vibes, le groupe produit « The Groove sessions Vol.1 ». Une première sortie CD regroupant les précédents maxis dont les 8000 exemplaires seront vendus en moins de six mois.

Ce disque, soutenu par radio NOVA, radio Grenouille et Radio Zinzine a permis au label de connaître une diffusion plus large avec, entre autre, des programmations sur France Inter, Frequence jazz ainsi que dans le réseau des radios alternatives. Certains titres de l’album font également l’objet de sollicitations des majors pour des compilations avec, notamment, « My playlist by Troublemakers » produite par Wagram.

En parallèle, Chinese Man a développé depuis ses débuts une formule live autour de deux DJs et de quatre platines. En quatre ans le groupe a ainsi pu se produire près d’une cinquantaine de fois entre Paris et Marseille, au côté des plus grands noms des musiques actuelles (Sharon Jones, Asian Dub Fondation, DJ QBert…). En 2007, le label est invité à San Francisco pour une tournée au coeur de la Bay Area.

L’aboutissement de ces nombreuses dates est la sélection du live pour les découvertes du Printemps de Bourges 2008, son invitation à participer aux 10 ans de Solidays et la professionnalisation des différents membres du groupe. Depuis ses débuts, le collectif Chinese Man records se charge à la fois de la production musicale, de la promotion de ses artistes (sur disque ou en live), mais également de la réalisation de ses propres vidéos clips. En 2008, deux de ces réalisateurs sont ainsi récompensés pour leur travail au sein du label en réalisant le clip de Bjork « Innocence ».

Aujourd’hui Chinese Man records assure la production et le management de cinq compositeurs et de trois DJ. Il collabore également avec un grand nombre d’artistes en France et aux USA et prépare pour 2008 et 2009 la sortie de trois maxis vinyls (Small City Music by Sly – Music to wake children up by Leo le bug – Maxi Vynil by Chinese Man début 2009) et d’un album compilant ces différentes sorties (Groove Sessions Vol.2).

Modifier ce wiki

Vous ne souhaitez plus voir de pub ? Abonnez-vous à Last.fm

API Calls