Lecture via Spotify Lecture via YouTube
Accéder à la vidéo YouTube

Chargement du lecteur...

Vous scrobblez depuis Spotify ?

Connectez votre compte Spotify à votre compte Last.fm et scrobblez tout ce que vous écoutez, depuis n'importe quelle application Spotify sur n'importe quel appareil ou plateforme.

Connexion à Spotify

Ignorer

Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

  • Années d'activité

    1994 – aujourd'hui (24 ans)

  • Membres

Tout commença en octobre 1994 à la fac d'Orléans. Quelques étudiants désoeuvrés décidèrent d'unir leurs efforts pour redonner vie à un garage qui avait connu les 1ères heures du punk au début des années 80. Vu qu'on n'était pas musiciens, on a décidé de faire un groupe.
C'est ainsi que Gob et Véro (voix), Ramon (basse), Carole (batterie), Charles et Bastos (guitares) inventèrent ce style si bruyant que Télérama nommera plus tard "twist n' punk".

1995 : les 1ers concerts. Tout commença à Beaugency, petite bourgade socialiste du Loiret lors de l'anniversaire du désormais célèbre Kalou. Puis, des amitiés habilement choisies nous permirent d'organiser une énorme tournée à Morville-en-Beauce (la bien-nommée) avec ce que nous prenions à l'époque pour des petits groupes locaux : les Cadavres et les Rats. S'en suit l'enregistrement d'une K7 démo qui ne servit jamais à rien, mis à part nous faire plaisir.

1996, Ramon part en Afrique traquer la mouche tsé-tsé, d'où quelques difficultés pour les répét'. C'est Yann, ex-Scarf (comme Charles d'ailleurs), ex-lycéen médiocre, ex-étudiant des Beaux-arts licencié pour raisons économiques, qui prend la relève avec sa basse Rickenbaker qui fait tant fantasmer Nath des Gastéropodes Killers est-il (la basse, pas Yann !) .Enregistrement de "Pogo à Chirac Land", dans les locaux d'Emmetrop à Bourges. Cette année se termine avec le départ de Carole sous le soleil du midi pour des raisons de boulot. Aïe aïe aïe. A noter une fête de la muzik mémorable dans le froid du Berry avec Infraktion et Zygomatik Zone. Ceux qui connaissent Philippe, leur beau chanteur, peuvent lui demander de leur raconter. Il adore ça.

1997 : Arrivée de David "Bouzy" à la batterie marron. Il a le torse beaucoup plus velu … et il cogne aussi fort. C'est aussi l'année de sortie de "twist n' punk" , notre 45 tours financé par Limolife, fanzine et label gauchisant de banlieue parisienne. Rencontre avec les Gasté et les Excités lors de vrais concerts punks (c'est à dire dans des bars quasiment vides). Organisation de notre 1er festival dans le berry (décidément) avec Infraktion, Sales Majestés, Perfusés …

1998 : Grâce à des compromissions diverses (après accélération des tempos, Yann se refait la crête et Gob est obliger de se laver les dents pour plaire à Betty, la nouvelle manageuse est-allemande), on commence à jouer un peu partout et souvent avec les Dare Dare Devil, groupe de garage punk orléanais composés de vieilles connaissantes (Saïd et Bastos jouaient ensemble dans Boris et les Pérestroïkids). Organisation du "week-end sauvage", 1er festival punk sur pilotis avec entre autres Infraktion (toujours dans les bons coups), Zabriskie Point, Scrotum, Disgrace et les fameux Zampano. Après la pause estivale, Véro décide de quitter le groupe pour avoir du temps pour elle. Après une discussion rapide, on décide d'essayer de continuer à 5, pour voir ce que ça donne. Le résultat nous convient alors on continue comme ça.
1999 : Tournée triomphale au Printemps de Bourges (4 concerts en 2 jours) et découverte d'une région magnifique : la Bretagne. Après le festival de Briouze avec Terrorgruppe, sortie en plein mois d'août de "C'est pas gagné !", album enregistré 4 mois plus tôt par Jean-Paul D. dans le garage à Gob (le même que dans le 1er paragraphe !) et produit (encore) par Limolife Records.


2000 : Rien de particulier pour cette fin de siècle. Juste des concerts et le développement de ce site Internet avec la mise en ligne de MP3, de vidéos, de photos et de pas mal de conneries. Pour vous faire une idée de cette année, vous pouvez aller lire les compte-rendus des concerts. On vous conseille quand même de les imprimer car c'est assez long ! A noter une participation au concert de reformation (de courte durée) des Cadavres et une mini-tournée qui nous emmène dans le Nord et en Belgique.

2001 : Petite année niveau concert mais quelques dates importantes : 2 dates dans le sud, un concert à Paris au Trabendo avec Nashville Pussy et le "fameux" concert à l'Astro d'Orléans avec la Ruda Salska. Sinon, en mars, on a enregistré notre 2ème album qui ne sortira qu'en …

2002 : Sortie de Wack n' woll, notre 2ème album. Mieux vaut tard que jamais. Mais dès le début de l'année, David annonce son départ pour l'Afrique pour une durée indéterminée (peut-être quelques semaines, peut-être beaucoup plus). Il s'avère que ce sera beaucoup plus. Heureusement, Loïc, alors batteur d'Art. 64 et des Taxidermistes, accepte de faire l'intérim pour un concert au départ. Finalement, dans le cadre de l'application des 35 heures et de la résorption de l'emploi précaire, Loïc est plus ou moins officiellement titularisé, pour notre plus grande joie à tous. Les concerts s'enchaînent doucement, mais on retourne quand même dans le nord, en Bretagne et à la Boulaie. Le site internet continue à se développer (5 live quasi-complet et 9 extraits vidéos, plein de photos et d'infos, plus de 220 liens) et les connexions suivent. L'année se termine avec les 24 Heures du Punk organisées par Radio Béton avec la reformation de Kidnap.

2003 : Année pleine de concerts entre squats, bars en tous genres et MJC. Un concert en Suisse, la fin de la Boulaie avec une soirée inoubliable et 2 tournées - week end, une en Normandie avec les Garage Lopez et une dans le Nord grâce et avec les sympathiques M26-7.
Année d'enregistrement aussi. On se fait une journée en été pour enregistrer un titre des Ludwig von 88 pour un tribute qui sortira chez Crash Disques. Et puis comme on a fait pas mal de nouveaux morceaux, on se bloque le mois de décembre pour enregistrer un 3ème album. L'affaire est rondement menée en 2 fois 3 jours dans les locaux de l'ex-Glamute à Mehun sur Yèvre (18). 16 titres de pur twist n' punk et joyeux noël !

2004 : Ca commence par un gros boulot sur l'album : mixage (avec l'Eko n' ko) + préparation du livret. L'objet final, sobrement intitulé "Back in eul' Berry" est livré à la mi-mai et co-produit par Trauma Social et Konstroy. Pas mal de concerts aussi en ce début d'année. On découvre Nantes, et la Flèche d'Or à Paris et on se refait le Fahrenheit pour fêter la sortie de l'album et la dernière date du lieu avant fermeture pour travaux. La fête de la musik se fait une fois de plus au Carreau des Halles à Orléans et c'est très bien comme ça. Notre traditionnelle pause estivale est utilisée d'une part à la refonte complète du site internet avec ouverture d'un 2ème site réservé au téléchargement et d'autre part à l'enregistrement d'un titre pour un tribute à Zabriskie Point et de notre vieille reprise de Camarade B. de Renaud, pour le plaisir. Pas mal tout ça.

2005 : Des concerts, encore des concerts dans la chaleur du nord et Belgique avec M26-7. Passage en juin par le Batofar avec the Briefs. Projet Clashe : reprise d'une dixaine de titres des Clash pour un seul concert à la fête de la musique. Automne : Berryzina World Tour entre Toulouse, Marseille, Montpellier avec les Dahu Garou. Tournage de 2 clips : du rock au réveil et 2h moins le quart avant Jesus Lizard.

2006 : Début d'année avec Le grand bal Punk de l'hiver pour les 3 ans de propagande.org, soirée promotionelle "twenty yeah" à Orléans, Printemps de Bourges, Rennes against racism… Fin d'année préparation d'un nouvel alboum et DVD. On film un peu tout : parties de pétanque, nuits d'ivresse, prises d'otages, concerts. Décembre : on enregistre le nouvel alboum avec Pit Sampras des Burning Heads à Bou (village humide du Loiret).

2007 : avril, sortie du CD/DVD "Highway to punk". On est vraiment contents et fiers du résultat à tous les niveaux : musique, DVD, packaging. Côté concert, c'est l'année "On forme tous un grande famille" puisqu'on joue ou rejoue dans plein d'endroits (banlieue sud, Bourges, Nord, Bretagne …) et on partage la scène avec M 26-7, Les Tazons, Garage Lopez, Bimbo Killers et bien d'autres.

2008 : Après la sortie de l'album Highway to punk, on s'était dit : "On fait 4 morceaux et on sort un 45 tours". C'est ce qu'on a fait. retour au Bou DC Studio avec Pete Samprass le week-end de Pâques pour mettre en boite les 4 titres plus un White riot en bonus. Autre évènement de ce début d'année, départ en retraite de Gob, chanteur aux grands pieds du Canal historique, après 14 ans de bons et loyaux services. Le pot de départ à lieu au Metallic, troquet orléanais, le 26 avril. Août, sortie du 45 Tours "nos futurs", 4 titres. Putain c'est beau sur le tourne disque….

Modifier ce wiki

Pas envie de voir des annonces ? Abonnez-vous dès aujourd'hui

Liens externes

API Calls