Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

  • Né(e) le

    16 Juin 1971

  • Né(e) en

    East Harlem, Manhattan, New York, New York, États-Unis

  • Décédé(e) le

    13 Septembre 1996 (à 25 ans)

Tupac Amaru Shakur (né le 16 juin 1971 à New York - décédé le 13 septembre 1996 à Las Vegas, Nevada) souvent appelé 2Pac, Makaveli, ou simplement Pac, est un rappeur et acteur américain.
Il est le rappeur qui a vendu le plus d'albums dans l'histoire du Hip Hop et est classé par la RIAA comme le 33ème meilleur vendeur de disques tous styles confondus dans le monde avec plus de 80 millions d'albums vendus selon le World Guiness Book 2004, dans lequel il a été classé comme "Meilleur Vendeur d'album du Hip Hop" (dont 44,5 millions aux États-Unis). Son succès a largement contribué à l'explosion commerciale mondiale du rap au cours des années 1990. Son charisme, sa fantaisie, son flow, ses paroles travaillées et sa mort prématurée en ont fait l'une des icônes majeures de ce genre musical, et une franchise rentable : il est l'artiste qui a sorti le plus d'albums après sa mort, il est classé 8ème meilleur vendeur d'album posthume tout style confondus.
Fils de deux membres des Black Panthers, Tupac Amaru Shakur voit le jour à New York. Ses parents se séparent avant même sa naissance et il se retrouve chez sa mère avec sa sœur. La famille déménage régulièrement pendant son enfance, luttant avec la pauvreté. Il réussit tout de même à être accepté à la prestigieuse Baltimore School of the Arts alors qu’il est adolescent. C’est lors de son séjour à l’école que son côté créatif s’épanouit alors qu’il commence à composer des pièces de rap et à jouer au théâtre. Il ne parvient toutefois pas à recevoir son diplôme puisque la famille part pour la Californie et s’installe à Marin City alors qu’il est âgé de 17 ans. Au cours des années qui suivent, il vit dans la rue et fraie avec les petits criminels. Il fait finalement la connaissance de Shock-G, leader de Digital Underground. Le groupe d’Oakland décide de l’embaucher comme danseur et technicien.

En tournée, il en profite pour développer son propre matériel. 2Pac fait une première apparition sur disque sur « This Is an EP Release » de Digital Underground qui est lancé au printemps 1991. On peut aussi l’entendre sur leur second album, « Sons of the P. ». L’année suivante, il lance son premier effort en solo, « 2Paccalypse Now ». Le disque remporte un succès grâce au bouche à oreille alors que la pièce « Brenda’s Got a Baby » atteint le Top 30 R&B. Le disque finit par atteindre la certification or. Toutefois, ses textes crus et vulgaires lui valent la critique du vice-président Dan Quayle et de groupes de parents.

La notoriété de Shakur est grandement accrue par son rôle dans « Juice » d’Ernest Dickinson. Ce rôle lui en vaut un second dans « Poetic Justice » de John Singleton dans lequel il joue aux côtés de Janet Jackson. Avant que le film n’arrive en salle, 2Pac a déjà lancé son deuxième album, « Strictly 4 My N.I.G.G.A.Z. », qui atteint la certification platine en plus de poindre au quatrième rang du palmarès R&B. À la fin de 1993, on le voit dans le film de basket-ball « Above the Rim ».

Malgré ses critiques favorables tant sur le plan musical que cinématographique, il commence à éprouver des problèmes avec la justice. Avant de commencer sa carrière de rappeur, il n’avait pas de dossier criminel. Il est d’abord arrêté en 1992 après avoir été impliqué dans une dispute qui s’est terminée par un échange de coups de feu au cours duquel un garçonnet de six est tué par une balle perdue. Les accusations seront toutefois abandonnées. 2Pac tourne dans le film « Menace II Society » en 1993 quand il s’en prend au réalisateur Allen Hughes, on le condamne à 15 jours de prison au début de 1994. La sentence arrive après deux autres incidents d’importance. En octobre 1993, il est accusé d’avoir tiré sur deux policiers d’Atlanta qui n’étaient pas en service. Les accusations sont abandonnées, mais dans les mois qui suivent, il est accusé en compagnie de deux membres de son entourage d’avoir agressé sexuellement une fan. En 1994, il est reconnu coupable d’agression sexuelle. Le lendemain du verdict, il est abattu par deux individus non identifiés alors qu’il se trouve dans le lobby d’un studio d’enregistrement de New York. Il s’en tire pour ensuite avoir une condamnation à quatre ans et demi de prison le 7 février 1995.

Plus tard au cours du mois, il commence à servir sa peine. Il est en prison quand son troisième album, « Me Against the World », paraît en mars. Le disque entre directement au numéro un, faisant de 2Pac le premier artiste à décrocher une première position alors qu’il sert une peine d’emprisonnement. Alors qu’il est derrière les barreaux, il accuse The Notorious B.I.G., Puffy Combs (P. Diddy), Andre Harrell et son propre ami Randy « Stretch » Walker d’avoir orchestré l’attentat du studio de New York.

Shakur finit par ne passer que huit mois en prison alors que Suge Knight de Death Row Records demande à ce qu’il soit libéré sur parole contre une caution de 1,4 million de dollars. Avant la fin de l’année, il est sorti de prison et commence à travailler sur son premier album pour Death Row. Le 30 novembre 1995, un an après l’attentat de New York, Walker est assassiné à la façon des gangsters dans Queens.

Le premier album de 2Pac chez Death Row, « All Eyez on Me », est le premier album double de matériel original dans l’histoire du hip-hop. Le disque entre en première position quand il est lancé en février 1996 et est certifié quintuple platine au cours de l’automne. Bien qu’il ait un nouvel album couronné de succès, Shakur commence à se lasser du hip-hop et se concentre de plus en plus sur le cinéma. Au cours de l’été 1996, il tourne deux films, « Bullet » et « Gridlock’d ».

Au moment de sa mort en septembre 1996, on croit que Shakur considérait la possibilité de quitter Death Row et l’industrie du rap. Shakur est abattu sur la rue principale de Las Vegas alors qu’il occupe le siège du passager dans le véhicule de Suge Knight. Le duo revenait du combat de boxe opposant Mike Tyson à Bruce Seldon et au moment de leur départ du MGM Grand, Shakur a été impliqué dans une dispute avec un jeune homme noir. Certains croient qu’il s’agit de la source de l’assassinat alors que d’autres estiment que le meurtre provient de l’implication de Knight avec les gangs de rues et la mafia. Une autre théorie veut qu’il s’agisse d’une riposte orchestrée par The Notorious B.I.G. à la suite de commentaires émis par Shakur selon lesquels il aurait couché avec la femme de son rival, Faith Evans. Le film "Biggie & Tupac", ou l'on apprend que le FBI surveillait deux près ces deux hommes ainsi que Puff Daddy, laisse croire à un complot du gouvernement. Quoi qu’il en soit, Shakur a encaissé quatre balles et a été admis au centre médical de l’Université du Nevada. Il est décédé six jours plus tard des suites de ses blessures.

Des centaines de fans se sont présentés à l’hôpital à la suite de l’annonce de sa mort. Plusieurs ont cru que sa mort allait mettre un terme à l’interminable rivalité entre les communautés hip-hop de la côte est et de la côte ouest. Ce n’est cependant pas le cas puisque The Notorious B.I.G. est à son tour abattu dans des circonstances similaires six mois plus tard.

La notoriété de Shakur n’a pas cessé de s’accroître depuis son décès de telle sorte que les albums posthumes foisonnent. Notons « Don Killuminati: The 7 Day Theory » (Paru sous le pseudonyme Makaveli en 1996), « R U Still Down? (Remember Me) » (1997), « Still I Rise » (1999), « Until the End of Time » (2001), « Better Dayz » (2002), « Tupac Resurrection » et « Loyal to the Game », ces deux derniers étant pilotés par Eminem.

Il est connu aussi sous les autres pseudonymes suivants : MC New York, 2Pac, Makaveli (Tha Don) et a appartenu aux groupes : One Nation Outlaw Immortalz/Outlawz. Emcees, Two From The Crew, Strictly Dope, Digital Underground, Thug Life,

Discographie

* 1992 : 2Pacalypse Now - Platine
* 1993 : Strictly 4 My N.I.G.G.A.Z. - Platine
* 1994 : Thug Life volume 1 - Or
* 1995 : Me Against the World - 4x Platine
* 1996 : All Eyez On Me - 15x Platine
* 1996 : The Don Killuminati : the 7 Day Theory - 9 x Platine
* 1997 : R U Still Down (Remember Me) - 4x Platine
* 1998 : Greatest Hits (2Pac) - 9x Platine
* 1999 : 2 Pac and the Outlaws Still I Rise - 1x Platine
* 2001 : Until The End Of Time - 4x Platine
* 2002 : Better Dayz - 2x Platine
* 2003 : The Prophet, The Best Of
* 2003 : Nu Mixx Klazzics
* 2003 : Resurrection - Platine
* 2004 : 2Pac Live
* 2005 : Loyal To The Game - Platine
* 2006 : 'Pac's Life - Or

Or = 500.000 d'albums vendus Platine = 1.000.000 d'albums vendus

Albums Posthumes
* 1997 : R U Still Down (Remember Me)
* 1998 : Greatest Hits (2Pac)
* 1999 : Still I Rise
* 2001 : Until the end of time
* 2002 : Better Dayz
* 2003 : Resurrection
* 2005 : Loyal To The Game
* 2006 : Pac's Life
* 2007 : The 10th Anniversary: The sex, The soul & The street

Compilations, B.O.F., Poèmes, Live
* 1997 : Gang Related (B.O. du film)
* 1997 : Gridlock'd
* 1998 : Greatest Hits (2Pac) (best of)
* 2000 : The Rose That Grew From Concrete (poèmes)
* 2003 : Nu-Mixx Klazzics (album de remix)
* 2003 : Resurrection (B.O. du film)
* 2004 : 2Pac Live (live)
* 2005 : The Rose Vol.2 (poèmes)
* 2005 : Live At The House Of Blues (live)
* 2005 : Thug Angel - Life Of An Outlaw Part I (Document de Quincy jones sur Tupac)
* 2007 : Beginnings The Lost Tapes (1988-1991) (album d'inédits)
* 2007 : Nu-Mixx Klazzics 2 (album de remix)

Films

* 1991 : Nothing But Trouble de Dan Aykroyd (avec Digital Underground)
* 1992 : Juice d'Ernest R. Dickerson
* 1992 : Cruisin' (série TV)
* 1992 : Drexell's Class (série TV) - 1 épisode
* 1993 : Homey, Don't Ya Know Me? (série TV) - 1 épisode
* 1993 : A Different World (série TV)
* 1994 : Above the rim (GangBall) de Jeff Pollack
* 1994 : Poetic Justice de John Singleton
* 1996 : Bullet de Julien Temple
* 1997 : Gridlock'd de Vondie-Curtis Hall
* 1997 : Gang related de Jim Kouf

Modifier ce wiki

Vous ne souhaitez plus voir de pub ? Abonnez-vous à Last.fm

Liens externes

API Calls