Skip to
YouTube video

Loading player…

Biography

Originaire de Val-d'Or, la révélation du rock québécois pour l'année 1999 débute vraiment sa carrière dans la région abitibienne cinq ans auparavant. Comme la plupart des jeunes musiciens, ils jouent d'abord dans des bars locaux pendant quelques années, une expérience qu'ils vont plus tard traduire en chanson avec la pièce "Juste pour voir le monde". C'est à cette époque qu'ils se rendent participer aux Rendez-vous de la nouvelle chanson de Gatineau et y sont désignés le meilleur groupe musical. de l'Outaouais.

Leur répertoire est déjà largement original, basé sur le quotidien et les préoccupations de ses membres. Leurs influences principales sont le blues, le métal et le rock québécois à la façon des années soixante-dix. Comme plusieurs représentants qui participent au renouveau du genre ces dernières années, les gars de La Chicane utilisent d'ailleurs le langage québécois populaire qui ralliait les jeunes à cette époque d'intense création musicale (les années 70) et qu'on appelait alors le joual.

Ils s'amènent aux alentours de Montréal en 1996 et commencent à envisager sérieusement de faire carrière, sans toutefois altérer leur approche musicale. Ils composent leur matériel au gré des jours, sans trop se soucier de la réaction des médias, trop formalisés pour les amateurs de rock un peu rebelle. Bien leur en prend puisque leur premier album "En catimini" lancé en janvier 1999 connaît un accueil inattendu tant auprès du public que d'un bon nombre de stations de radio, preuve que l'authenticité peut être un avantage. Faut-il s'étonner de constater qu'un succès qui débute dans le nord-ouest québécois se répande comme une traînée de poudre au reste du territoire.

La chanson "Calvaire" les propulse en tête des palmarès à peine un mois après sa sortie en vidéo clip et quelques semaines plus tard, l'album est le premier vendeur du côté québécois, dépassant même le succès colossal de "Notre-Dame de Paris". Sur cette lancée improbable, ils entreprennent une première tournée d'envergure à la grandeur du Québec en mars de la même année. En juillet ils se joignent, le temps de cinq spectacles bien garnis, au Grand Pique-nique de Kevin Parent avant de reprendre la route en solitaires. Au terme de cette année d'intense activité, ils songent déjà à un deuxième album pour l'année 2000.

Edit this wiki

API Calls