Bertrand Chamayou est un pianiste français, né le 23 mars 1981 à Toulouse.

Bertrand Chamayou commence à étudier le piano à huit ans. Peu de temps après, il entre au conservatoire de sa ville natale, d’où il sortira à l’âge de quinze ans pour rejoindre la classe de Jean-François Heisser au Conservatoire de Paris. Il donne alors ses premiers concerts, suit les conseils d’artistes tels que Murray Perahia, Leon Fleisher, Dimitri Bachkirov ou encore Aldo Ciccolini ; il remporte un deuxième prix au Concours international Krainev en Ukraine, un premier prix de piano au Conservatoire, et intègre le cycle de perfectionnement de cet établissement tout en se perfectionnant auprès de Maria Curcio à Londres.

En 2001, à la faveur de son quatrième prix au Concours international Marguerite-Long-Jacques-Thibaud, Bertrand Chamayou se met à donner de plus en plus fréquemment des concerts, soit en soliste, soit encore avec des chanteurs ou avec orchestre. Il s’est depuis produit de nombreuses fois en récital dans diverses salles prestigieuses (Pleyel, Théâtre Mogador, Gaveau, Théâtre du Capitole, Halle aux Grains de Toulouse, Corum de Montpellier, Gasteig de Munich, Conservatoire Tchaïkovski de Moscou etc.) ainsi que dans des festivals tels que La Roque d’Anthéron, la Folle Journée de Nantes, le Festival de Radio France et Montpellier Languedoc Roussillon, Piano aux Jacobins, Piano à Riom, Piano en Valois, les Flâneries Musicales de Reims, l’Orangerie de Sceaux, le Festival de Pâques de Deauville, le Printemps Musical de Saint Cosme.

Ses concerts le mènent aussi dans de nombreux pays (Allemagne, Belgique, Hongrie, Russie, Espagne, Portugal, Japon, Canada, etc.) Outre ses récitals, Bertrand Chamayou s’est produit en concerto avec divers orchestres français de grande renommée, tels que l’Orchestre philharmonique de Radio France ou l’Orchestre national du Capitole de Toulouse sous la direction, respectivement, de Lawrence Foster et Michel Plasson, et pratique assidûment la musique de chambre avec des partenaires comme Augustin Dumay, Renaud et Gautier Capuçon, le Quatuor Ysaÿe, le Quatuor Ébène, Xavier Phillips, Henri Demarquette. Il est invité par le festival Piano aux Jacobins, à Verbier, à l’Orangerie de Sceaux, etc. mais ne se contente pas d’illustrer le répertoire : on lui doit la création d’œuvres nouvelles signées Philippe Hersant, Guillaume Connesson, etc.

En 2006, il est lauréat des Victoires de la musique classique dans la catégorie “révélation soliste instrumental de l’année”.

Toujours en 2006, il enregistre les Douze études d’exécution transcendante de Franz Liszt (chez Sony)

En 2007, il joue le Concerto pour piano n° 2 de Saint-Saëns, avec l’Orchestre français des jeunes, sous la direction de Jean-Claude Casadesus, à Paris, Dijon, Vichy et Aix-en-Provence.

En 2008, il sort un nouveau disque des Romances sans paroles de Mendelssohn.

Edited by nopamuk on 23 Jun 2010, 07:04

All user-contributed text on this page is available under the Creative Commons Attribution/Share-Alike License.
Text may also be available under the GNU Free Documentation License.

Factbox

Generated from facts marked up in the wiki.

No facts about this artist

You're viewing version 2. View older versions, or discuss this wiki.

You can also view a list of all recent wiki changes.

More Information

From other sources.

Links
Labels