Ignorer

As your browser speaks English, would you like to change your language to English? Or see other languages.

Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

dead prez (The Dead Presidents) est duo de rap alternatif/rap undergound formé de stic.man et M-1. Leur célébrité est dûe à leur style percutant et leurs textes engagés, ayant pour thèmes le racisme, la pédagogie critique, l'activisme contre l'hypocrisie des gouvernements États-uniens, et le contrôle tentaculaire des grandes entreprises sur les médias, en particulier sur les labels hip-hop. dead prez ont pris leur position dès leur premier album, déclarant sur leur-titre phare, I'm an African que le groupe se situait « quelque part entre NWA et Public Enemy ». Le groupe est aussi très proche du rappeur Paris (rappeur) de San Francisco.

Débuts

En 1990, M-1 est à Tallahassee à la FAMU (Florida Agricultural and Mechanical University) où il rencontre stic.man et trouvent des points communs en leur amour de la musique et du savoir. « Je baignais dans les idées des Black Panthers » dixit M-1. « J'ai appris leur vie, cela m'a aidé à me former. »

stic.man : « J'ai réalisé qu'il y avait une lutte que je devais rejoindre ». Cette démarche mena M-1 à s'inscrire au International Democratic People's Uhuru Movement (InPDUM) à Chicago pour trois ans pendant que stic.man resta en Floride où il commencait à avoir divers problèmes. Motivé par les travaux qu'il y effectua, M-1 décida qu'il était temps de se concentrer sur la musique et stic.man approuva.

dead prez transcrirent leur éducation politique en textes de rap. Lord Jamar de Brand Nubian les découvrit à New York et les aida à signer un contrat avec Loud Records. Mais être les petits nouveaux d'un label tel que Loud, qui produit entre autres le Wu-Tang Clan et Mobb Deep ne fut pas facile. dead prez n'était pas la priorité de Loud Records mais cela ne les empecha pas de se constituer rapidement un public de fans grâce à leur performances outrancières (brulant des billets et lançant des pommes au public, déclarant qu'ils devaient manger de façon saine).

Sorties

Leur premier album, Let's Get Free sort en 2000, où figure un petit hit : Hip-hop déjà sorti l'année précédente. L'accueil des critiques fut bon. La forte diatribe politique est personnifiée par la présence de l'activiste Omali Yeshitela ; Animal in Man - une nouvelle version d' Animal Farm de George Orwell est aussi très significatif. La version instrumentale de leur morceau Hip-hop a été utilisé par Dave Chappelle comme générique de son show sur Comedy Central. En 2001 ils sortent Get Up, avec The Coup, un autre groupe d'activistes hip-hop. En 2002, dead prez sortent leur propre mix tape Turn off the Radio: The Mixtape Vol. 1, suivie par la sortie de Turn off the Radio: The Mixtape Vol. 2: Get Free or Die Tryin' en 2003. En 2004, leur second album Revolutionary But Gangsta sort. Ils apparaissent en 2006 dans le film de Dave Chapelle, Block party. En 2006 toujours, avec les anciens acolytes de 2Pac, Outlawz ils sortent un album intitulé Can't Sell Dope Forever. La chanson Hell Yeah se retrouve sur la OST du film 2 fast 2 furious.
dead prez utilise l'hexagramme « shi », « Diriger » ou « L'armée », comme emblème.
dead prez utilise l'hexagramme « shi », « Diriger » ou « L'armée », comme emblème.

Discographie

* 2000 : Let's Get Free
* 2002 : Turn Off the Radio Vol. 1 (Mixtape-CD)
* 2003 : Turn Off the Radio Vol. 2: Get Free Or Die Tryin´ (Mixtape-CD)
* 2004 : Revolutionary But Gangsta
* 2006 : dead prez Presents: M-1 - Confidential
* 2006 : Can't Sell Dope Forever (Mixtape avec Outlawz)

Modifier ce wiki

API Calls