Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

Norma Jean s'est formé en 1997 sous le nom de Luti-Kriss, officiant alors dans une fusion sombre et malsaine, mais suite à diverses confusions avec le rappeur Ludacris, le groupe décide de changer son nom en Norma Jean (en référence à Marylin Monroe, aussi connue sous ce nom. Norma Jean signifie aussi "Patterns of grace and mercy", soit "Les Modèles de Grâce et Pitié".) après la sortie d'un Ep 5Ep en 2000 et d'un premier album Throwing Myself en 2001.

C'est sur Solid State que le premier album de Norma Jean, Kiss the martyr and bless the child, voit le jour en août 2002. Il faudra malheureusement attendre plus d'un an pour le voir débarquer en Europe. Comme Underoath, également signé sur Solid State, Norma Jean aime imprégner ses textes de références bibliques et chrétiennes. Pourtant, Norma Jean est de ces groupes hardcore d'une violence et d'une noirceur extrême à l'image de Converge ou His Hero is gone. Le contraste est saisissant.
En 2002, Josh Scogin (chant), quitte le groupe et fonde, en 2004, The Chariot, évoluant dans la même veine. Il est remplacé par Brad Norris de 2002 à 2004. Ce dernier assure toute la tournée pour Bless The Martyr And Kiss The Child. Cory Brandan le arrive et assure les parties vocales à partir de 2004, enregistrant dans la foulée O'God The Aftermath, plus violent que son prédecesseur.

En 2006, le groupe revient avec un album plus accessible, Redeemer. Malheureusement, Daniel Davidson quitte Norma Jean, remplacé par Chris Raines. 2008 voit le retour de Norma Jean avec The Anti Mother. Quelques morceaux filtrent en début d'année, montrant une orientation musicale plus mélodique, tandis que des invités comme Chino Moreno (Deftones) ou Page Hamilton (Helmet) collaborent à l'écriture de The Anti Mother.

Modifier ce wiki

API Calls