Ignorer

As your browser speaks English, would you like to change your language to English? Or see other languages.

Une nouvelle version de Last.fm est disponible. Pour que tout fonctionne correctement, veuillez rafraîchir le site.

Biographie

François de Roubaix
né le 3 avril 1939 à Neuilly-sur-Seine - mort aux Canaries (Ténérife) le 21 novembre 1975 d'un accident de plongée, est un compositeur et directeur musical de films.

En 10 ans de carrière, il crée un style musical aux sonorités nouvelles.

Aujourd'hui, nombre de rappeurs utilisent des samples de ses musiques. (ex : Dernier domicile connu)

Biographie
Musicien autodidacte, il découvre le jazz à l'âge de 15 ans alors que son père, Paul de Roubaix, produit et réalise des films institutionnels ; le mélange entre musique et cinéma ne le quittera plus. Doué d'un remarquable sens de la mélodie, il travaille énormément sur les sonorités, la diversification instrumentale et les mariages entre instruments. Il fut également l'un des premiers à utiliser le synthétiseur dans la musique de films. En pionnier, il aménage dans son appartement parisien de la rue de Courcelles un des tout premiers home studios 8 pistes dès 1972, où il travaille, finalise ou pose les bases de musiques qu'il complète ailleurs, généralement avec son fidèle ingénieur du son Jean-Pierre Pellissier (cordes, vraie batterie…).

Au début des années 1970, il connaît un passage à vide au cinéma, et se consacre davantage à la télévision. Sa dernière musique de film, Le vieux fusil (1975), semblait explorer une nouvelle direction prometteuse.

Il a travaillé avec toute une génération de metteurs en scène (Robert Enrico, José Giovanni, Yves Boisset, Jean-Pierre Mocky, Jean-Pierre Melville…) Il a aussi composé pour la télévision (Chapi Chapo, Les Chevaliers du ciel).

En 1976, il obtient à titre posthume le César de la meilleure musique pour le film Le Vieux Fusil

Musicographie
1961 : Thaumeatopoea, la vie des chenilles processionnaires du pin et de leur extermination controlée de Robert Enrico
1962 : Montagnes magiques de Robert Enrico
1964 : Contre-point de Robert Enrico
1964 : Strip-teaseuses ou ces femmes que l'on croit faciles de Jean-Claude Roy
1965 : Théâtre de la jeunesse : La redevance du fantôme (TV) de Robert Enrico
1965 : Les Survivants (série TV) de Dominique Genée
1966 : Les Chats de Philippe Durand
1966 : Elles de Alain Magrou
1966 : Les Combinards de Jean-Claude Roy
1966 : Les Grandes Gueules de Robert Enrico
1967 : La loi du survivant de José Giovanni
1967 : Les Poneyttes de Joel Lemoigne
1967 : Contacts de Dolorès Grassian
1967 : Des terrils et des Turcs de Jean-Michel Barjol
1967 : Les Aventuriers de Robert Enrico
1967 : Rue barrée (série TV) de René Versini
1967 : La vie commence à minuit (série TV) de Yvan Jouannet
1967 : Les Chevaliers du ciel ou Les Aventures de Michel Tanguy - Les Aventures de Tanguy et Laverdure (série TV) de François Villiers
1967 : La Blonde de Pékin de Nicolas Gessner
1967 : Le Samouraï de Jean-Pierre Melville
1967 : Diaboliquement vôtre de Julien Duvivier
1968 : Le Paradis terrestre (série TV)
1968 : Tante Zita de Robert Enrico
1968 : Le Rapace de José Giovanni
1968 : The Teenagers de Pierre Roustang
1968 : Les Secrets de la Mer Rouge (série TV) de Pierre Lary
1968 : Adieu l'ami de Jean Herman
1968 : Ho ! de Robert Enrico
1968 : La Grande Lessive de Jean-Pierre Mocky
1968 : Le Témoin
1969 : Pépin la bulle (série TV) de Italo Bettiol, Stefano Lonati
1969 : Les Oiseaux sauvages (série TV)
1969 : Jeff de Jean Herman
1969 : 48 heures d'amour de Cécil Saint-Laurent
1969 : Que ferait donc Faber ? (série TV) de Dolorès Grassian
1969 : Les Étrangers de Jean-Pierre Desagnat
1970 : Les Amis de Gérard Blain
1970 : Une infinie tendresse de Pierre Jallaud
1970 : L'Étalon de Jean-Pierre Mocky
1970 : Dernier domicile connu de José Giovanni
1970 : Pour un sourire de François Dupont-Midy
1970 : La Peau de Torpedo de Jean Delannoy
1970 : Teva : Opération Gauguin (série TV) de Adolphe Sylvain
1970 : L'Homme orchestre de Serge Korber
1970 : Les Novices de Guy Casaril
1971 : Où est donc passé Tom ? de José Giovanni
1971 : Un peu, beaucoup, passionnément de Robert Enrico
1972 : La Scoumoune de José Giovanni
1975 : Mort d'un guide (film TV) de Jacques Ertaud
1975 : Le Vieux Fusil de Robert Enrico

Modifier ce wiki

API Calls