Chargement du lecteur...

Ignorer

As your browser speaks English, would you like to change your language to English? Or see other languages.

We’re currently migrating data (including scrobbles) to our new site and to minimise data disruption, we’ve temporarily suspended some functionality. Rest assured, we’re re-activating features one-by-one as soon as each data migration completes. Keep an eye on progress here.

Ayreon est un projet créé par Arjen Anthony Lucassen, multi-instrumentiste hollandais.

Le style musical d'Ayreon provient majoritairement du heavy metal et du rock progressif, auxquels viennent s'ajouter d'autres genres tels que la musique folk, la musique classique et la musique électronique, créant un genre musical original. La majorité des albums d'Ayreon sont regroupés sous l'appellation Opéra Rock aux vues des nombreuses lignes narratives et des dialogues parlés ou chantés par divers personnages, chacun représenté par un chanteur différent.

La musique d'Ayreon est caractérisé par l'utilisation des instruments traditionnels du rock (guitare, basse, batterie, synthétiseur, orgue électrique) mélangé avec des instruments venant plus du folk et la musique classique (mandoline, violon, violoncelle, contrebasse, flûte, sitar et didgeridoo).

Lucassen est auteur, compositeur, chanteur et multi-instrumentiste, sur les albums d'Ayreon. Il est accompagné par de très nombreux autres musiciens et chanteurs.

–Descriptions des albums–

Le premier CD d'Ayreon sort en 1995. The Final Experiment raconte l'histoire d'un ménestrel anglais du VIe siècle nommé Ayreon. Peut-être à cause du fait qu'il soit aveugle de naissance, Ayreon a un 6ème sens lui permettant de recevoir les messages envoyé par des scientifiques de l'année 2084. À cette époque, l'humanité s'est presque entièrement auto-détruite lors d'une guerre. L'album contient 13 chanteurs et 7 musiciens la plupart hollandais. The Final Experiment est souvent cité comme le premier "métal opéra" grâce à sa vision réactualisée du rock opéra. L'album est originellement nommé "Ayreon: The Final Experiment" avec Arjen Lucassen comme artiste principal, mais depuis sa réédition, le titre est devenu The Final Experiment et l'Artiste est devenu Ayreon.

Actual Fantasy (1996) est le seul album d'Ayreon sans trame narrative principale. Avec ses histoires fantastiques individuelles il peut tout de même être considéré comme un concept album. Il compte seulement trois chanteurs et trois musiciens. Certains thèmes musicaux seront à nouveau exploités sur d'autres albums du groupe, spécialement sur le double : "Universal Migrator".

Into the Electric Castle - A Space Opera (1998) raconte l'histoire de 8 personnes provenant de différentes époques de l'histoire, enfermées ensemble dans un étrange lieu en dehors de l'espace et du temps. Là, une mystérieuse voix les guident dans une dangereuse quête qui les ramènera dans leur époque à travers le château électrique. Cette histoire est racontée dans un style rock psychédélique par 8 chanteurs (chacun interprétant un personnage) et 11 musiciens.

Le double album The Universal Migrator (2000) est une histoire de science-fiction sur le dernier humain, vivant sur une colonie de Mars. Dans le premier CD The Dream Sequencer, le protagoniste vit une sorte de flash-back à travers les souvenirs des différents peuples ayant composé l'histoire de l'humanité en utilisant une machine appelée The Dream Sequencer. Cette première partie contient du rock doux, atmosphérique et progressif. Par la suite il se "pré incarne" plus loin en arrière, au delà du big bang tout le long du second album Flight of the Migrator que l'on peut qualifier de plus heavy et métal. Encore les deux albums réunissent quelques 10 chanteurs et beaucoup de musiciens. L'un des chanteurs de l'album Flight of the Migrator est Bruce Dickinson d' Iron Maiden.

Le dernier album d'Ayreon est le double album The Human Equation (2004). Comme Into the Electric Castle il contient de nombreux chanteurs chacun jouant un rôle. Avec The Human Equation, Ayreon s'écarte des thèmes de science fictions et de fantasy pour traiter d'une histoire se déroulant à l'intérieur de la tête d'un homme plongé dans le coma (interprété par James Labrie du groupe Dream Theater) dans une chambre d'hôpital après un étrange accident de voiture sur une route sans voiture. Ses émotions vont alors se personnifier et l'emmener dans un voyage à travers les différents moment de sa vie.

A partir de 2004, après avoir changé d'éditeur ; de Transmission Records à Inside Out, Arjen commence à ressortir ses différents albums sur le nouveau label, avec des changements qui vont d'un simple réarrangement de présentation (The Universal Migrator était vendu en deux albums séparément) au changement plus important (Actual fantasy, "Revisited" avec les partie de batterie, basse, synthé et flûte entièrement réenregistrés. En 2005 pour fêter le 10ème anniversaire d'Ayreon, The Final Experiment ressort avec en bonus un cd semi-acoustic.

À la une

API Calls