A new version of Last.fm is available, to keep everything running smoothly, please reload the site.

Apr 9

A NIGHT with...

With Dimitri from Paris, Nick V and Stephan at CLUB 79

Date

Friday 9 April 2010 at 11:30pm

Location

CLUB 79
22 rue Quentin Bauchart, Paris, 75008, France

Web:

Show on map

Description

SUR PLACE : 15 €
PRÉVENTE avec ACCÈS PRIORITAIRE : 10 € + frais de loc sur http://www.digitick.com/a-night-with-dimitri-from-paris-soiree-electro-club-79-09-avril-2010-css4-digitick-pg101-ri493269.html

DIMITRI FROM PARIS
http://www.myspace.com/djdimitrifromparis

NICK V
http://www.myspace.com/djnickv

STEPHAN
http://www.myspace.com/stephansgroove

Dimitri from Paris ou l'histoire d'un sacré français, né en Turquie de parents grecs, aujourd'hui reconnu internationalement comme un emblème résolument frenchy, tel un flacon de N°5 ou un sac monogrammé. Pour Dimitri (son vrai prénom), tout commence après l'école, là où ses petits camarades s’amusent au Playmobil, il préfère enregistrer les tubes Disco qui passent à la radio et s'essaye au collage musical, jouant au programmateur d’une radio imaginaire, créant jingles et remixes sur des bouts de cassettes.

Au début des années 80, il entre à Radio 7, puis Skyrock, et enchaîne sur NRJ à partir de 1986. Sur NRJ, la première radio musicale en France, Dimitri développe le travail de production; du mix en direct à l'antenne, aux conceptions de jingles et autres remixes exclusifs. Il anime une émission le samedi soir, diffusant toute l'actualité de la dance music, et installe le tout premier show "house" national, en totale indépendance et toute liberté. Beaucoup de DJs et Artistes français de la scène électronique diront plus tard avoir beaucoup appris de ces émissions.

Capable de grand écart, Dimitri côtoie aussi le monde de la mode, et œuvre en tant que réalisateur de bandes-son de défilés (avec le très branché Michel Gaubert) pour les plus chic : Chanel, Jean Paul Gaultier, Hermès et Yves Saint-Laurent. En parallèle Dimitri réalise plus d'une centaine de remixes pour divers et nombreux artistes, parmi lesquels Björk, Eienne Daho, Brand New Heavies, Cheb Khaled, New Order et même Quincy Jones avec l'incunable "Soul Bossa Nova".

En 1997 sort son premier album " Sacrebleu " (Yellow Productions), soit un mélange subtil d'influences aussi diverses que bandes originales de films, samba jazzy et house soft avec lequel il pose son style et se fait connaître dans le monde entier. " Sacrebleu " est classé dans le top 10 des "meilleurs albums de l'année" par le magazine MixMag et se vend à plus de 300.000 exemplaires dans le monde. Dans la foulée, la " French Touch " explose, il devient résident des célèbres soirées parisiennes " Respect " et enchaîne les soirées dans le monde entier à en épuiser son passeport.

Sa grande science du mix, de l'entertaining, le mène à faire vibrer la Playboy Mansion d'un certain Hugh Hefner (fondateur de Playboy), on retrouve ses mixes sur des compilations aux influences Disco/House, dont les fameuses "A Night at the Playboy Mansion" (Virgin) et "Disco Forever" (BBE) en 2000, suivi par "After the Playboy Mansion", en février 2002. À eux seuls, ses trois disques représentent presque 500.000 ventes dans le monde.

Dimitri revient en force en 2004 avec un nouveau mix dans la série "In The House" sur le label anglais de référence, Defected, succédant ainsi à Sandy Rivera, Miguel Migs, Kenny Dope. Après plus de 3 mois, ce triple CD comptabilise déjà 100.000 ventes dans le monde, un succès rapide et rare dans une industrie minée par le piratage.

Aujourd'hui, Dimitri From Paris présente son deuxième album "Cruising Attitude". Il est toujours difficile pour un artiste de revenir après le succès d’un premier album, surtout après celui de " Sacrebleu ", considéré par tous comme un classique indispensable. "Cruising Attitude" se découvre réellement après plusieurs écoutes, laissant son univers unique s’installer dans nos esprits. Plus intimiste que dansant, plus acoustique qu'électronique, ce nouvel opus révèle toute la maturité musicale de Dimitri.
Une " attitude de croisière " couvrant un large spectre depuis des titres aux allures faussement Disco ("Not Quite Disco", "Live Jazz", "Paris Brooklyn"), en passant par des moments plus doux teintés de Jazz ("Okinawa Love", "Merumo", "Toi Mon Auto") jusqu’à une intemporelle reprise de "Syracuse" avec la participation exceptionnelle de Pink Martini (c’est l’un des titres préférés de Dimitri). Coté invités, vous ferez escale à Londres avec Omar et Victor Davies, à Paris avec Helena Noguerra, à New York et à Portland avec les Masters at Work et Pink Martini, en passant par Tokyo avec Maki Nomiya de Pizzicato Five et enfin Caracas avec Los Amigos Invisibles, un groupe phare de l'Amérique Latine.
Un album intemporel, brouillant les pistes des genres et autres figures imposées des musiques dites "électroniques". Se débarrassant de tous samples, Dimitri laisse une large place à des compositions orchestrales et a de vraies rencontres avec des musiciens de talent.
Des influences orientées vers le voyage et la nostalgie d'une époque où s'envoler à bord d'une Caravelle de la compagnie Air France était une réelle aventure, autant que de devenir hôtesse de l'air, le rêve de toutes les jeunes filles en fleur.

Avec Dimitri From Paris, il n'est pas question d'attitude préfabriquée. De son allure (fine moustache et chemise), à ses productions (mélange d'Home Listening, de Disco, de Samba, de Jazz et d'ambiances très cinématographiques) en passant par son mode de vie (il n'est jamais allé en rave et ne connaît pas le goût de l'ecstasy) Dimitri From Paris est un vrai gentleman, atypique et iconoclaste, dans le monde trop synthétique des musiques électroniques.

Inscrivez-vous à la newsletter ici : http://ymlp.com/signup.php?id=gejjsyhgmgb
Infos, guest-list et Resas bouteilles : club79bywihm@gmail.com ou 0660964446

Line-up

API Calls